1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 17:37

Mise à jour : 01 avril 2007

 

Mauvaise nouvelle aujourd’hui, en effet a chaque nouvel impot, la morosité s’installe.

L’Argentine s’etant rendu compte ( apres les autres ) que le tourisme etait un industrie à part entiere. Le gouvernement argentin ( par l’intermediaire de son secretariat au tourisme ) a decidé d’instaurer une taxe à l’entree du pays.

On connaissait deja la taxe de sortie qui etait jusqu'alors destinée à Aeropuertos Argentinos 2000 ( concesionaire privé des aeroports argentins ). Cette taxe est deja payable à la sortie du territoire argentin est a une valeur de 18 USD.

Pour vous donner une idee : Rien que pendant le mois de fevrier 2007 : 199.875 touristes etrangers sont arrivées a Ezeiza pour visiter le pays. Par raport aux chiffres de 2006, l'augmentation est de + 22% . Pour palier au manque de budget dédié aux infrastructures des aeroports ( problemes des pannes successives des radars, agrandissements reportés de plusieurs autres aeroports dans l'interieur du pays, augmentation des salaires des employés Austral et Aerolineas Argentinas, renovation de la flotte ....etc... ), la nouvelle taxe nommé CDT est "necessaire" comme a dit le secretaire au tourisme.

Le tourisme va s'emplifier dans les années suivantes, le gouvernement de Kirchner a donc decidé de trouver de l'argent au plus vite sans pour autant devoir prendre directement dans les poches des argentins ( nous entrons d'ici peu en epoque de campagne electorale ).

 

Bref, hier le secretariat au tourisme a presenté aux medias pendant une conference de presse la CDT  qui sera adopté courant avril 2007 par un nouveau decret et appliqué dès le 01 mai 2007.

La mesure sera mise en application en deux temps, tout d'abord a partir du 01 mai 2007 puis a partir du 1er septembre 2007.

A partir du 01 mai 2007 : Les argentins seront exemptés de payer la nouvelle taxe ( la "CDT" : Contribucion para el Desarollo Turistico ). Seuls les ressortissants etrangers devront la payer a l'entree a Ezeiza, apres passage en douane.

A partir du 01 septembre 2007 : Les argentins devront s'acquiter de la CDT ( minorée ) et une nouvelle augmentation sera mise en application pour les etrangers.

 

Les nouveaux tarifs sont à partir du 01 mai 2007 les suivants :

- Ressortissants argentins : Exemptés de la CDT

- Ressortissant du Mercosur ( Uruguay, Bresil, Paraguay, Venezuela ) : 10 USD

- Ressortissants pays limitrophes ( Chili, Perou, Bolivie ) : 15 USD

- Ressortissants Amerique Latine ( y compris Mexique, Cuba ) : 20 USD

- Ressortissant autres pays : 50 USD

A partir du 01 septembre 2007 :

- Ressortissants argentins : 10 USD

- Ressortissant du Mercosur ( Uruguay, Bresil, Paraguay, Venezuela ) : 30 USD

- Ressortissants pays limitrophes ( Chili, Perou, Bolivie ) : 50 USD

- Ressortissants Amerique Latine ( y compris Mexique, Cuba ) : 100 USD

- Ressortissant autres pays : 200 USD

Le gouvernement, entre le 01 mai 2007 et le 01 janvier 2008, pense ainsi recolté 160 millions de USD.

Sachant pertinemment qu'une augmentation ( qui pour ma part est excessive , dite "presse neuneu") de cette importance peut faire fuir les touristes sur d'autres destinations. A partir du 01 septembre ( donc a partir de la deuxieme étape ) , le secretariat au tourisme va mettre en place des reductions tarifaires non negligeables.

Tout d abord, plus vous restez longtemps, moins vous paierez ( pour pousser les touristes à rester le plus longtemps en Argentine, donc a depenser le plus sur place ) , voici la grille de reduction :

Entre 1 jour et 14 jours : Aucune reduction

Entre 15 jours et 30 jours : 10% de reduction

Entre 31 et 60 jours : 20% de reduction

Entre 61 et 90 jours : 30 % de reduction

Problemes :

- Il sera maintenant impossible d'entrer dans le pays avec seulement un aller simple, puisque les employés fiscaux ne pourront pas appliquer la CDT sans connaitre le nombre exacte de jour passé sur place. D'ici septembre, il faut esperer que cette question sera réglé. On parle de vendre les billets de plus de 3 mois avec une taxe deja incluse dedans.

- Les européens ne possedant pas le DNI ( documento nacional de identificacion ) avaient jusqu'a present la possibilité de pouvoir aller a Colonia une journee pour pouvoir posseder de nouveau a leur retour a Bsas un tampon de 3 mois suplementaire sur leur passeport, mais avec la CDT, il faudra qu'ils deboursent 200 USD soit 600 ARS, et 600 pesos tous les 3 mois c'est une veritable fortune ( 2400 pesos par an !).

En fait la CDT permet aussi d'eliminer tous les boliviens, paraguayens et autres peruviens qui s'amusaient a faire le vas et viens aux frontieres du pays en participant a la contrebande "hormiguera", car qui de ceux la pourront payer 50 USD a chaque passage ? Quand on sait qu a la Quica par exemple, chaque "fourmi" passe 10 a 15 fois par jour ?

Question : La CDT est elle une taxe permettant reelement de dynamiser le secteur touristique ou tout simplement un outil permettant une fois pour toute de regler la contrebande aux frontiere ?

En tout cas, pauvres touristes que vous etes, vous devrez sortir 200 USD de vos poches pour entrer en Argentine d'ici peu !

 

Mise à jour : 06 avril 2007

 

Apres l'article sur ce superbe endroit qu'est le sucrar de Pachataya l'année derniere ( le 01 avril 2006 ). voir : http://voyageforum.com/v.f?post=527149

Il fallait bien que je vous trouve une bonne idee cette année avec la taxe sur le developpement touristique. "CDT" donc en ce 1er avril 2007, je n ai pu m'empecher d'imaginer comment le gouvernement pouvait faire entrer encore plus de devise dans les caisses !

Certains d'entre vous ont pu sentir le "poisson" quant aux autres, désolé si je vous ai fait marcher !
Donc je vous rassure, le 1er mai, le 1er septembre, ou même plus tard vous n'aurez pas de CDT à payer à l'aéroport d'Ezeiza ! ( en tout cas pas pour le moment.... )

A bientôt !

Herge !

- Le Sucrar de Pachataya

- Le lunfardo porteño

- Le Quartier de Palermo à Buenos Aires

- Les vidéos argentines de 11 à 20

- La Yerba Mate

- Tout sur Misiones

- Des aéroports a ne plus savoir qu'en faire.



Partager cet article

commentaires

saraoutou 10/07/2008 22:35

Mon petit hergé n'es tu pas l'inspirateur des retenciones mobiles??????

georg 13/04/2007 11:53

J'espère pouvoir, l'an prochain, aller jusqu'à Santiago en passant par Buenos-Aires. Il est heureux qu'un tel prélèvement à l'entrée en Argentine ne soit pas instauré. Il se serait ajouté aux multiples autres taxes de sortie, aériennes, .... et aurait eu un effet fortement dissuasif sur le tourisme local, surtout en raison du montant fixé par l'inventeur de la mesure. Notre ami HERGÉ ne manque pas de verve, de verbe et de connaissances économiques. Cordialement, GEORG.

Yanito 05/04/2007 03:24

Bravo on y a cru mais pas completement....
Dommage ca nous aurait fait une excuse pour rester toute la vie en argentine!
Saludo de cordoba culeado!

Roberto 02/04/2007 23:55

Che boludo ! Tu nous prends pour qui !Gilles n'a pas marché, quant à moi...........

Gilles 02/04/2007 09:03

AH AH AH j'ai failli marcher !!!
c'est pas possible c'est trop cher !!!

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS