10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 17:09
Mise à jour : 10 juillet 2009

On donne de quoi se faire peur dans les avions qui arrivent à Ezeiza

Il n'y a rien à craindre !

Un petit article pour répondre à tous ceux qui m’écrivent tous les jours (entre 2 et 5 mails par jour depuis 10 jours). Ainsi qu’à la question : En raison de la grippe A dois je repousser mon voyage en Argentine ? Je répond : Venez maintenant, vous n’allez pas en mourir !

 

J’évite ainsi les 2 à 5 questions qui auraient du m’arriver aujourd’hui et demain sur ma boite mail (ça n’empêche pas non plus de m’écrire, j’adore les compliments, et ainsi pour chaque compliment vous pouvez m’envoyer une question …).

 

Donc, revenons à nos moutons ! 
Le dernier article concernant la grippe A avait été écrit le 27 juin 2009.


Le moustique attrape la grippe A

Où en sommes nous en Argentine au sujet de la grippe A en cette belle journée du 10 juillet 2009 ?

 

La grippe A étant une grippe, et ce virus ayant la mauvaise habitude de se développer en général l’hiver (la spécialité locale de l’été étant plutôt réserver à la dengue), nous nous trouvons donc en ce début de saison (dans 11 jours) avec du froid (proche de 0ºC au petit matin à Buenos Aires), et quelques pluies, histoire de nourrir les vaches de belles herbes vertes.

 

Bref, les nez coulent, la gorge racle, les oreilles se bouchent et les thermomètres montent. C’est « l’effet impulse » chez le grippeu de base Gomez ou Gonzalez de la calle Rivadavia, celui qui tète de la bombilla son mate pour la refiler à toute sa famille (la bombilla et sa grippe en bonus).

Nous aurions été en 2008, ou en 2007, personne n’en aurait parlé, en voilà une affaire de se chopper une crève en plein hiver, mais cette année c’est du spécial, c’est de l’import mexicain (et encore, faudrait le prouver), du pur jus bouillon de culture qui se passe d’une bise à une joue, d’un postillon à une lèvre. Du gros virus qui a échangé son chapeau mexicain pour emprunter la boina en passant la ligne de l’équateur, pas bête il a tout de suite compris qu’il fallait encore patienter 6 mois pour aller vous envahir !


Au lendemain des élections de juin 2009Autre élément indépendant à ne pas ignorer pour comprendre le facteur A.

 

C’est notre belle Cristina Kirchner, ou plutôt le ras le bol des argentins après sa déculottée électorale d’il y a deux semaines. N’oublions pas que le mouvement Kirchner n’a récolté que 11% des suffrages à Buenos Aires. Alors bien sur, plus que les électeurs, se sont les médias qui s’en donnent à cœur joie depuis deux semaines et mettent tout en place pour l’enfoncer encore plus en se servant de tout ce qui peut traîner sous la main, pour s’en débarrasser. Et ce qui traîne pour le moment sous la main, c’est notre bonne vielle grippe A qui se balade par ici depuis près de 3 mois. Objectif : Grippe A = Danger = Insuffisance de décision gouvernementales en matière de protection = mauvais gouvernement = mauvaise présidente = sortir Cristina Kirchner de son mandat qui doit encore durer 2 ans !

 

Alors bien sur, le gouvernement argentin bouge, pour montrer qu’il « fait » quelque chose, mais les décisions vont dans tous les sens et de toute façon sont plus faites pour montrer « qu’il agit ! » que pour réellement agir contre une grippe qui est de toute façon déjà installée.

On ferme les théâtre et on laisse les cinémas ouvert, on demande aux banques de laisser les clients faire la queue à l’extérieur (peut être pour les faire crever de froid) alors que les supermarchés et les bars sont bourrés de monde, on donne deux semaines de vacances d’hiver aux écoles et aux facs, et tous les stades et autres lieux de réunions sont ouverts.

 


Mais voilà, je vous vois déjà me dire que nos petites batailles politiques argentines n’expliquent pas pour autant si le virus est dangereux ou non !

C’est certain, mais au fond qu’importe !  Ce qui est important c’est de faire peur ! C’est d’entraîner les argentins dans une psychose pour les retourner contre Kirchner.

Voilà donc nos médias argentins depuis 2 semaines nous balancer tous les jours le tableau international des décès (un peu comme le tableau des médaillés olympiques), à ce jeu là, nous sommes 3ème après les Etats Unis et le Mexique. Et nous devons donc dès la semaine prochaine dépasser le Mexique et peut être dans un mois dépasser les Etats-Unis et finir en beauté médaille d’or ! Il faut dire que nous avons pour le moment et ceci jusqu’en septembre, l’avantage de la saison froide pour les rattraper et les dépasser. A partir d’octobre, on perdra sûrement notre titre !


Pour gonfler les chiffres :

 

Ici en Argentine, tout décès est passé au peigne fin pour vérifier si des fois la personne ne serait pas des fois porteuses du méchant A. A ce demander si après accident de la route, on constate qu’une des victimes avait la grippe et on la comptabilise de suite dans le tableau des médaillés ! A ce petit jeu aujourd’hui (matin du vendredi 10 juillet 2009) nous en sommes à 82 décès dans le pays. On passera sûrement la barre symbolique des 100 ce week-end, ce qui remuera encore un peu plus les esprits.

Avant les élections (il y a deux semaines), il y avait dans les 1.600 à 1.700 personnes qui avait été touchées par la grippe, juste les élections passées, tous les médias annonce qu’en fait il y aurait 100.000 argentins contaminés et que le gouvernement nous cachent les vrais chiffres, voilà maintenant qu’on revient à 2.500 cette semaine (officiel et même dans la presse). Je pense que ce chiffre reflète plus la réalité du moment !


Combien y a t’il de décès en Argentine par la grippe tous les ans :

 

Suivant les années entre 2000 et 3000 morts tous les ans, pour le moment nous en sommes à 82, nous avons encore de la marge et nous obtiendrons au 31 décembre 2009 le même chiffre que l’année dernière. Le taux de décès est le même qu’une grippe normale, le mode de transmission aussi, ainsi que le taux de propagation, donc rien de nouveau à redouter.

Tout le « montage » n’est du qu’à alimenter la peur (« inquiétude » en langages politiquement correct) pour pouvoir vendre (chez vous, dès septembre), un bon vaccin bien rentable, et ici a faire tomber la princesse Karabosse.



Photos : depuis 2 mois, on a presque tous les jours, "La" photo de touristes étrangers arrivant à Ezeiza avec les masques dans le Clarin ou la Nacion. Il s'appercevrons qu'une fois à Buenos Aires, ils n'y a qu'eux qui les porterons !


Photo : Dans la Nacion aujourd'hui, "LA" photo des porteños avec masque dans le métro, pas evident d'arriver a en trouver deux sur la même photo. (surement un couple).

 



Vidéo : Emission de télévision CQC du 06 juillet 2009 qui montre comment la seule vision d'un masque peut perturber la relation avec un autre !
0 mn 00 s. Un jeune modèle et acteur connu Leandro Penna se place sur une avenue et de suite tout le monde le salue.
1 mn 26 s. Le meme se met un "barbijo" et pendant 15 mn pas une seule personne ne lui donnera pas même l'heure ou un renseignement.
2 mn 26 s. La paranoïa peut elle faire acheter n'importe quoi à n'importe quel prix ? On prend un vendeur ambulant, on lui donne des "barbijos" simplesachetés en pharmacie à 4 ARS et des autres plus luxueux à 12 ARS. On lui demande de les vendre dans la rue à 6 ARS et 20 ARS. Tout se vend en 15 minutes. (Alors que tout le monde aurait pu aller en pharmacie les acheter bien moins chers). Total 150 ARS de vendu.
4 mn 04 s. A la question "que savent ceux qui doivent savoir ?". Jorge Lemus (Ministre de la santé de Buneos Aires) est interrogé sur le port du "barbijo". Celui ci n'est à porter que par les personnes affectées et non saines.(donc uniquement pour ne pas affecter les autres, et non à titre de prévention).
5 mn 30 s. Le prix de l'alcool en gel pour se laver les mains, et autres produits comme le Tamiflu sont déjà en rupture de stock. La boite de Tamiflu est en vente à 135,45 ARS ( 25,55 EUR).
6 mn 19 s. Le journaliste : "Les gens viennent vous acheter des produits parce qu'ils sont malades ?"
Le pharmacien : "non, ils viennent par paranoïa, pour ce qu'il entendent, parce qu'ils ne savent et par manque d'information".
6 mn 50 s : Question : que doit on faire avec les enfants pendant 28 jours à la maison ? (2 semaines de vacances plus 2 semaines données par la Nation pour fermer les écoles)

Nos amis les cochons ! Intox tout azimut !

Photo et vidéos sur les chaînes de télévisions argentines en gros plan sur un argentin dans le métro portant un masque. Je prends le métro tous les jours, difficile de trouver un argentin avec un masque ! Reportage sur les cafés et les restos vides de la capitale désertée par les porteños redoutant le gros virus et les pleurs des patrons n’arrivant plus à servir une bière. Hier et avant-hier soir, j’étais dans des pizzerias et des cantinas pleines à craquer ! Je me demande des fois en regardant les images, si on parle bien du même pays et de la même ville !

Hier jeudi férié, les cinémas étaient pris d’assaut pour aller voir Harry Potter !

 

Je suis a Buenos Aires, sain et sauf, je suis du matin au soir dehors, prends les transports en commun, entre dans les magasins, sors dans les bars… et je suis parfaitement en bonne santé ! Autour de moi, pas un seul ami, copain et connaissance cloué au lit ! Dans mon immeuble dans le centre de Buenos Aires (après sondage auprès de mon concierge), sur 18 appartements pas un seul grippé !

 

Bref ! Cette année 2009, c’est la « peur » (pour qui ?) de la grippe A, et l’année prochaine en 2010, on nous « fabriquera » une bonne grippe B.

 

Attention en France, l’intox pour vous vendre le bon vaccin commence le 15 septembre dans 67 jours !

 

Dimanche à Abasto de Buenos Aires
Photo : 150 m de queue de porteños pour entrer dans les cinémas d'Abasto, hier jeudi 09 juillet 2009. Et pas un seul avec un masque !  Finalement la peur ne prend pas ici ! La psychose reste uniquemnet dans les médias !


Effets secondaires de la grippe AD'autres articles dans le Petit Herge :

- Résultats élections législative du 28 juin 2009.
- Argentine :
Situation grippe A au 27 juin 2009.
- L'économie argentine poursuit sa dégringolade. (Mai 2009).
-
Préparation des élections législatives. (Mai 2009).
-
La debâcle automobile argentine. (Avril 2009).

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Véronique 11/07/2009 11:34

Salut Hergé, même en étant en vacances en Belgique (juste près de Lille), je lis tes infos, et elles m'intéressent beaucoup car je travaille comme guide sur IGUAZU.C'est un peu la paranoia chez nous (Brésil-Argentine), mais depuis cette semaine aux infos d'ici, il nous montre l'Argentine et la grippe A. Pour te dire la vérité j'ai un peu peur de cette saison touristique qui arrive, j'espère que tes articles pourront aider les personnes à se faire une opinion.Continues à nous mettre au courant.

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS