26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 14:49
Mise à jour : 26 mai 2009.

La fausse Cristina KirchnerLe Gran Cuñado :

Pour une fois qu’il y a un article sur l'Argentine dans la presse française et surtout concernant la vie quotidienne, il ne faut pas s’en priver.

Voilà que ce matin (mardi 26 mai 2009) dans le 20 minutes gratuit de l’édition parisienne, il y a un petit article signé Clémence Leveau concernant l’émission télévisée de Canal 13 de Buenos Aires du « Gran Cuñado ». Un grand merci à Nicolas Mathe pour m'avoir envoyé l'info ! 


Cristina du Gran CuñadoJe vous le retransmets ici :

 

Carton du « Loft » grand-Guignol


Imaginez une émission du « Loft » avec, à la place de Loana
et de ses petits camarades, des imitateurs d'hommes et de femmes politiques. Cette nouvelle recette de télé réalité porte un nom en Argentine : « El Gran Cuñado ». Avec plus de 30 % de part de marché, cette émission, dont le premier épisode a été diffusé il y a quinze jours, est un succès. Rien qu'à Buenos Aires et sa banlieue, ils seraient plus de 3 millions à suivre le programme. A un mois des élections législatives, cette « bonne affaire commerciale », selon Diana Quattrocchi - Woisson, directrice de la Nouvelle Revue argentine, ne semble, en revanche, pas sensibiliser les Argentins au scrutin. Un sondage du Centre d'opinions de l'université de Belgrano indique que 47 % des personnes interrogées ne savent pas qu'elles doivent bientôt renouveler la moitié des sièges de la Chambre des députés et le tiers de ceux du Sénat. « On ne contribue pas à la réflexion avec ce genre de programme, déplore Caroline Liponesky, une journaliste argentine. Penser que les électeurs vont assimiler les imitateurs et les candidats au moment du vote est une erreur. »

Membres du gouvernement ou de l'opposition, ils sont dix-neuf à être ainsi parodiés. La présidente de la République, Cristina Kirchner, n'a bien sûr pas échappé à son double. Elle est représentée par un travesti reproduisant ses tics et sa gestuelle autoritaire. Comme dans le « Loft », il ne doit en rester qu'un. Comme pour les élections, c'est le public qui est censé avoir le dernier mot. « En réalité, les jeux sont faits ! », s'exclame Diana Quattrocchi-Woisson. Pour cette historienne, « Gran Cuñado », c'est « comme les "Guignols" en France, ça fait partie de la vie démocratique ».


Source : 20 minutes édition Paris.


Nestor, l'ancien présidentQu’est ce que le Gran Cuñado ?


Tout d’abord « Gran Cuñado » veux dire « Grand Beau frère » qui est une simple parodie de « Gran Hermano » (Grand Frère) qui a jeté sous les cameras pendant des années la version argentine de la hollandaise « Big Brother » qui s’est déclinée dans (presque) tous les pays du monde. « Gran Hermano » en Argentine est même apparue un an avant la version « Loft » française.

Bref, ici le « Gran Hermano » (qui d’ailleurs en passant continue à émoustiller les teenagers) continue à passer sur Telefe, mais le célèbre producteur, Marcelo Tinelli (le plus puissant de monde des media argentin) a décidé cette année de proposer à la chaîne Canal 13 de décliner son émission « Show Match » sous l’aspect d’un « Gran Hermano » ou les candidats (tous imitateurs) doivent tous les soir entre le lundi et le vendredi (sauf le mercredi) de 22h30 à 00h30 venir s’expliquer sur la politique mais surtout sur des sujets plus légers, à la limite du grotesque et de la bouffonnerie à l’italienne. Ici ça marche, tout est permis, puisque ce ne sont pas « les vrais », donc on se permet (enfin) de pouvoir ridiculiser le monde politique…. Et ça marche !

L’ami Tinelli n’est pas tombé à coté en offrant aux téléspectateurs argentins, la possibilité de pouvoir se moquer de la classe politique (kirchneristes et opposants) à la veille des élections législatives du 28 juin prochain.

Chaque semaine un éliminé, la semaine dernière se fut Elisa (Carrio) (imitateur travesti de la dirigeante de l’opposition, d’ailleurs elle a bien fait de se faire éliminer car il ne ressemblait que de très loin au modèle), puis hier lundi 25, à minuit c’est au tour de Hugo (Moyano), le secrétaire du syndicat CGT (si on peut encore appeler ça un syndicat) qui du se retirer car des deux nommés a disparaître, Nestor Kirchner a pu se sauver.

Comme au tout début des guignols de l’info sur Canal+, lorsqu’on demande aux principaux intéressés, si ils regardent l’émission, tous répondent qu’ils sont au courant que l’émission passe, mais qu’ils n’ont pas le temps de la regarder !
La question a été posée à Cristina Kirchner la semaine dernière, elle s’est défilée en répondant qu’elle travaillait très tard, et qu’elle préférait les telenovelas !



Vidéo : Cristina Kirchner évite la question.

Vidéo : la prise de parole de Cristina à Gran Cuñado

 

Hugo Moyano, le vraiHugo de Gran Cuñado, eliminé le 25 mai
Photos : Hier 25 mai 2009, Hugo est éliminé. (A gauche, le vrai) (A droite celui de Gran Cuñado)

A lire dans le Petit Hergé :

- L'économie argentine poursuit sa dégringolade. (Mai 2009).
- Préparation des élections législatives. (Mai 2009).
- La debâcle automobile argentine. (Avril 2009).
-
Métissage pendant l'epoque coloniale espagnole.
-
Buenos Aires en 1750.
-
Le Cabildo de Buenos Aires.
-
San Miguel de Tucuman. Historique.

- San Antonio de Areco.
-
La ville de Cordoba.
-
Alta Gracia.

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 05 - Sons & Images
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS