13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 23:17

Mise à jour : 20 mai 2013 / 08 mai 2011 / 04 juin 2010 / 13 mai 2009.

null 

Tout ce qu'il faut savoir avant de partir en Argentine. Partie 2

Deuxième partie de ce volet, concernant les sous !

Si vous n'avez pas encore lu la premiere partie traitant des vols, compagnies aériennes, visas et autre tracasseries administratives, je vous invite à revenir sur :  Tout ce qu'il faut savoir avant de partir (Partie 1).

 

Et l'argent dans tout ça ?

nullQuestions d'ordre financier :

L'argent ne fait pas le bonheur, mais aide pas mal, surtout en voyage, toujours plus sympa de s'éclater dans une piscine d’un palace avec du champagne à la main, que dans une auberge de jeunesse avec des lits superposés une boite de petit pois à la main (ceux qui ne sont pas d'accord sont de mauvaise foi, ou n'ont jamais été riches). En tout cas ci dessous tout une série de questions concernant les moyens de paiement.

Photo : Le dernier sorti des billets de 100 pesos argentins. La série Eva Peron en circulation depuis décembre 2012. 

 

Je viens avec quelle monnaie sur moi ?

Depuis novembre 2011, date de l'interdiction en Argentine des transactions d’achats et de ventes de monnaies étrangères pour les argentins (nommé en Argentine : le cepo cambiario), un marché parallèle s’est mis en place au fil des mois. Normal, car les argentins veulent toujours acheter et vendre des dollars, soit pour partir en voyage à l’étranger, soit pour épargner, soit encore pour faire de gros achats. Il ne faut pas oublier que les achats-ventes dans l’immobilier dans le pays se font exclusivement en USD.

Voilà donc un marché parallèle du dollar (et donc en même temps des autres devises : EUR CAN, CHF, …)  qui s’est tout doucement mis en place. Si dans un premier temps, il y avait que très peu de différence entre le cours officiel et le cours parallèle, à partir de juillet 2012, j’ai commencé à recommander aux touristes et voyageurs d’aller plutôt faire leur change au marché parallèle var on leur offrait déjà 20 % de plus !

Nous sommes aujourd’hui en mai 2013, l’hésitation n’est plus de mise, c’est forcement directement au marché parallèle qu’il faut aller faire son change, puisque maintenant on vous presque le double ! (Ex mi mai 2013 : 1 USD = 5,17 ARS au change officiel, et = 10,00 ARS au change parallèle).

Ca change totalement votre séjour, si vous aviez pensé devoir partir avec un budget de 4.000 euros pour passer 1 mois à deux, il vous suffit aujourd’hui que de 2.000 euros pour profiter de votre mois. Bref, l’Argentine est en soldes !

 

Donc, il faut apprendre rapidement les nouvelles modalités de ce change parallèle.

Il est conseillé de venir exclusivement avec des coupures en Euros ou en USD dans les poches. Le CAD et le CHF est moins bien accepté, et vous changerez ces devises à un taux moins intéressant).

Munissez-vous que de grosses coupures, 50 et 100 pour les USD, et 50, 100, 200 et 500 pour les Euros.

Sachez que les Casa de Cambios ne peuvent vous changer vos devises étrangères qu’au cours légal (donc à la moitié de leur véritable valeur), donc plus personne n’y va, et la moitié des casas de cambio dont je parlais lors de la dernière mise à jour de cet article en juin 2011, sont aujourd’hui fermés par manque de client. Evitez donc d’aller calle Sarmiento comme en 2010 ou 2011 (pour ceux qui connaissent).

Le change parallèle se fait uniquement dans des endroits que l’on appelle des « cuevas » (les grottes). Comme son nom l’indique c’est un endroit caché souvent au fond d’un magasin (d’où le nom de grotte). Ou tout simplement une banque, une agence immobilière, une ancienne casa de cambio, une pharmacie, etc….  Bref, c’est un endroit qui exerce déjà une activité commerciale mais qui en plus fait office de change d’USD, EUR et Reals Brésiliens (ce sont les trois devises les plus recherchés en Argentine).

Comment faire pour trouver une cueva ? Vous imaginez bien que vous ne trouverez pas le mot « Cueva » accroché à une vitrine ! Ca ne se voit pas, mais tout argentin connaît ou se trouvent au moins quelques cuevas dans sa ville…car il s’en sert ! Le plus simple pour vous, demandez à l’hôtel ou vous logez, il vous indiquera ou aller, et dans la plupart des cas, il fera lui même le change car il se gardera une petite commission. A Buenos Aires, les cuevas pullulent, et vous changez aisément USD, euros ou réales brésiliens (des fois que vous arriviez par le Brésil). A Buenos Aires, depuis début 2013, il n’y a plus trop de différence dans le taux de change entre avoir des euros, ou des usd. Par contre si vous êtes dans les autres provinces argentines, l’USD est changeable à un meilleur taux que l’euro. Si l’Euro vaut en ce moment (mai 2013) 1,31 USD, on vous le prendra dans le meilleur des cas qu’à 1,27 USD. Donc A Buenos Aires, vous pouvez changer EUR et USD, dans les autres provinces, préférez l’USD.

En province les cuevas sont presque exclusivement autour de la place centrale et des quelques rues commerçantes qui l’entourent. Vous comprendrez bien que je ne peux pas éditer ici un listing avec les meilleures cuevas de Buenos Aires et des grandes villes argentines, de plus les cuevas ouvrent et ferment en permanence pour disparaître et réapparaitre ailleurs. En tout cas, vous pouvez m’écrire si vous devez bientôt venir sur Buenos Aires pour savoir ou faire le change.

Vous trouvez aussi un peu plus d'informations concernant le change parallèle dans un article écrit en juillet 2012 :La dévaluation du peso.

nullDois je venir avec des Travellers cheques ?

Réponse : NON, surtout pas, parce que :

- Parce que vous aurez déjà du les acheter avec une commission dans votre banque avant de partir.
- Parce que vous devrez acheter des Traveller en USD et donc déjà perdre une première commission de change. (Sauf si vous les prenez en EUR).
- Parce que vous devrez en Argentine les changer en ARS et perdre donc une deuxième commission de change.
- Parce que en les vendant en Argentine, vous perdrez encore avec une nouvelle commission pour les changer en argent, ou alors vous devrez aller à Bsas directement chez American Express.
- De plus, les commissions de change dans les banques sont toujours plus importantes que dans les casas de cambio qui n'acceptent pas toujours les travellers chèques.

- Et enfin, depuis la mise en place du "cepo cambiario" en novembre 2011. On vous donnera dans les banques et les casas de cambio que la moitié de la valeur réelle de vos USD para rappport au marché parallèle. Imaginer que le Travellers de 100 USD en photo n'a donc seulement qu'une valeur de 40 USD en cash que vous aller changer au taux parallèle. Avec les traveller vous perdez au moins 60 % de votre argent !

Donc abstenez vous de venir avec des travellers chèques.


Les distributerus HSBC, peut etre ceux qui vous permettent de faire un retrait plus importantEst il facile de retirer de l'argent aux distributeurs avec sa carte Visa ?

Depuis 2011, voilà que la situation s'est profondemment transformée, en effet avec la loi sur le "cepo bancario", le change parallèle s'est mis en place et il n'est absolument plus rentable de payer en Argentine avec vos cartes Visa ou même de retirer des especes en pesos aux distributeurs puisque vous y perdez la moitié de votre change.

Voila donc que même cette partie d'article n'a plus lieu d'être puisque il faut venir ici en Argentine avec des USD et des EUR en poches que vous changerez au cours de votre séjour dans des cuevas au taux de change parallele.

Cependant pour ceux qui veulent tout de meme perdre la moitié de leur argent en faisant des retraits aux distributeurs de pesos dans les rues de Buenos Aires, voilà quelques conseils :

L’Argentine est un pays ou tout se négocie, paye et s’achète en espèce, et ceci depuis toujours.

Les distributeurs installés dans les banques ne permettent de sortir que 1000 ARS à chaque retrait (100 Euros effectifs, en mai 2013, mais au change officiel, ca sera 166 euros qui vous seront débités de votre compte), quelque soit le type de carte, même Gold.

Votre banque en Europe se garde une commission de 5 Eur à chaque retrait, ce qui fait donc en tout et pour tout une grosse commission perdue un peu bêtement. A savoir : la banque HSBC a l’avantage de ne pas prendre de commission. De plus pour des raisons de sécurité, au bout de 5 ou 6 retraits sur la même machine, la carte se bloque (mais est rendue). Il faut donc téléphoner à sa banque en Europe pour débloquer sa carte, ce qui n’est pas facile et pratique (le weekend). J’ai déjà eu la dure tache de venir au secours de plusieurs français, en panne d’espèce et sans un sou à Buenos Aires pendant plusieurs jours.
Munissez vous avant de partir du téléphone direct de votre agence et avertissez votre responsable de compte de votre voyage en Argentine, et de la possibilité de voir votre carte bloquée.


null
Voilà donc ce qu’il faut faire :

 

-         Venir avec des euros sur soi (inutile d'avoir des USD, sauf dans les provinces, ou au change parallele vous y gagnerez un peu plus qu'avec des euros), prenez des grosses coupures 50 euros à 500 euros. Je sais que les français et autres européens ont perdu l’habitude de se promener avec des espèces dans la poche, mais ici nous ne sommes pas en Europe, et il faut vite se mettre dans le bain. Ici tout le monde se balade avec de l’argent sur soi. (Il faut être certainement prudent, bien sûr, mais il vaut mieux en avoir des billets dans sa poche, que d'être sans un sous avec un bout de plastique qui ne sert à rien !)

-         Pour changer les euros aller dans des "Cuevas" que vous trouverez dans tout le pays, et ne changer qu’au fur et a mesure du voyage en fonction de vos dépenses. (et non pas en une seule fois). Par exemple 100 à 200 euros à chaque fois, et le faire ainsi 1 ou 2 fois par semaine. Pour trouver des cuevas, demandez tout simplement à votre hotel, ils changeront vos euros et dollars peut etre ou alors connaitront un endroit ou vous pouvez changer ! (Vous pouvez aussi prendre contact avec moi : petitherge@hotmail.com). Savoir aussi que le change le week end (samedi et dimanche) est toujours moins interessant, car il ne reste que les petites cuevas ouvertes et ils en profitent pour vous changer à un taux plus faible.

-         La loi française (et européenne) accepte la sortie de 10.000 EUR par personne agé de plus de 16 ans. (donc c’est même très largement au dessus d’un budget moyen pour venir passer 1 ou 2 mois en Argentine). Pour l’entrée en Argentine, est permise une entrée de 10.000 USD par personne. (Soit 8.000 euros). Donc entrer avec une somme de 3.000 ou 4.000 Euros en poche, c’est totalement légal !

-          Ne pas venir avec des cheques voyages (travellers cheque) c’est terriblement difficile de les changer et en plus avec une commission exorbitante !

-          Dans les paiements (hôtel, restos, cadeaux, location voiture, etc…), les cartes Visa, Master et American ne sont à utiliser qu’en extrême nécessité. Tout payer en espèce, d’une part, parce qu’il est facile de demande un « descuento » de 10% (surtout dans les hôtels) et parce qu’il est ensuite très facile pour un argentin de retenir de mémoire les 16 chiffres de la carte Visa et les codes de sécurité pour ensuite s’acheter un écran plasma sur Internet le jour même. Il y a énormément de plaintes en Europe de la part de personnes ayant passé leurs vacances en Argentine et qui se sont retrouvées débitées de sommes importantes via leur carte bancaire. Donc la Visa la garder au fond de la poche, ne jamais l’utiliser et seulement en cas d’obligation extrême.

Vous aurez compris que la solution la moins onéreuse est de venir avec en poche suffisamment d’euros pour passer tout son séjour sans avoir à sortir sa Visa.

Lire la suite pour la préparation de votre voyage sur :


Article précédent :

- Tout ce qu'il faut savoir avant de partir. Partie 1.

 

Articles suivants :

- Tout ce qu'il faut savoir avant de partir. Partie 3 (Transport intérieur, informations pratiques).
- Que dois je faire en arrivant à l'aéroport d'Ezeiza.
- Que dois je faire en arrivant à Buenos Aires.
- Pourquoi ne peut on pas visiter l'Argentine en un seul voyage !
-
L'Argentine vue par les tours operators.

-
Présentation des 7 grandes régions argentines

 

LePetitHergé

 

Le Petit Hergé est représenté par un nouveau venu : Un Xuxu !

2009 : Le Logo change :

Certes, ce n’est pas vital, mais comme cela faisait 3 ans (2006-2009) que le vieux titre : « Le Petit Hergé » s’affichait droitement, poliment et strictement en orange, blanc, rouge et noir; j’ai voulu profiter de la nouvelle mise en forme du site, pour le passer à la trappe. Mais comment serait le personnage pour représenter Le Petit Hergé ? Il fallait le trouver !

Quelques idées dans mon carton et puis ce « xuxu » a frappé à ma porte ! Je vous assure que je ne lui ressemble pas trop (quoique !).

En tout cas le voilà en service et pour quelques temps …avant de repartir sur sa planète.

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 01 - Préparation du voyage
commenter cet article

commentaires

Arnaud 06/05/2016 23:06

Bonjour,

Un peu retour d'expérience concernant le budget suite à 3 semaines passées en avril, à 2 en Argentine (34 ans).
Pour commencer, nous avons adoré : c'est un pays d'une beauté renversante et les argentins sont extrêmement sympa. On a hate de revenir !
Nous avons passé 18 jours sur place, décomposé en 3j à Buenos Aires, 2j à Iguazu, puis 11j dans la zone Salta-Mendoza pour faire la route 40, avec location de voiture, le restant étant des jours de transport/transfert.

Nous avons voyagé en bus de nuit pour les transports interne (3fois : BA>Iguazu, puis Iguazu>Salta, puis Mendoza>BA).

Nous avions pris 3500€ en liquide, soit l'intégralité de notre budget, l'idée étant de ne pas sortir du tout la Visa. Nous avons changé 2500€ au Banco Nacion de l'aéroport Ezeiza au taux de 16,3ARS pour 1€. Le taux étaient excellent même par rapport à la ville (calle florida notamment). Et finalement excellente nouvelle : nous n'avons effectivement jamais sorti notre Visa, et nous n'avons pas eu à changer les 1000€ restant car l'Argentine est moins cher que ce que l'on dit !

Certains auront des craintes à transporter "autant" de liquide, mais nous avons l'habitude de cette situation et avions des équipements spécifiques pour cacher l'argent, bien réparti entre 5 ou 6 endroits, sur soi et dans certains bagages. Une fois l'habitude prise, on y pense presque plus. De plus, on s'est vite rendu compte que le pays est assez sécu, même s'il ne faut pas être naïf. Nous avons suivi les conseils du petit Hergé, sans être parano et tout s'est très bien passé.

Nous avons passé 14 nuits en hébergement, dont 9 que nous avons trouvées sur place en fonction de nos envies. C'est très facile. Il s'agissait quasiment toujours de chambre avec SDB privée, très souvent en posada, et quasiment toujours le petit dej inclus. La catégorie était moyenne : pas les logements de base, mais pas de luxe, le tout toujours joli, agréable et confortable, avec un accueil très sympa. Prix moyen : 32€ par nuit, soit 520ARS.

Parfois on s'est payé des logements plus classe, mais même là on n'a jamais eu a dépasser les 700ARS. En résumé s'est assez bon marché, et la qualité est bonne.

Coté repas, on se savait pas à quoi s'attendre niveau budget, et en gros voici le résultat. Le petit déjeuner était finalement quasiment toujours inclus au nuit, pour le déjeuner, on mangeait parfois un petit plat local dans des petits resto locaux, et régulièrement un pic nic, ou même des empanadas (miam !). Le soir on se faisait toujours plaisir, avec apéro et bon resto. Résultat : 48€ par jour, soit 780ARS. Et qu'est ce qu'on a bien mangé ! Sans parler des vins !

La location de voiture, on est passé par autoespace : 9 jours / 2400 kms = 472€ de loc + 171€ d'essence (17ARS/litre) + 317€ de dropoff (retrait de la voiture à Salta, et dépot à Mendoza, ce qui se paie).

Coté bus, chaque billet nous a couté environ 100€ par personne, soit 600€ au total. Je m'était renseigner sur la carte de bus SOUTH PASS qui permet de faire des économie, mais finalement on ne l'a pas fait.

Billet d'avion par lufthansa : 720€ Aller-Retour / personne.

Au final, pour ce qui nous concerne, ces 18 jours en Argentine nous aurons couté 5000€ (avec tout, même le train pour rejoindre l'aéroport, les cadeaux et les activités sur places). Et on ne se sera surtout jamais privé.

Voila, j'espère que ça pourra servir parmi les lecteurs.
Ce site est vraiment super, et je voulais apporter ma contribution.
Merci encore Petit Hergé !

RIBES Claude 18/01/2016 14:01

Je pars courant Février pour un mois en Argentine visiter le pays du sud au nord. on va beaucoup prendre l'avion et faire des "sauts de puces"
Je suis intéresser par votre liste des "cuevas" à Buenos Aires et ailleurs (Mendoza par exemple) pour changer des euros. Peut-on tomber sur de la fausse monnaie ? Merci pour vos réponses A+

Le Petit Hergé 30/01/2016 18:47

Bonjour, je viens d'ecrire un article pour mettre à jour tous les sujets concernant le change parallele. Va lire : http://www.petitherge.com/2016/01/situation-du-change-parallele-en-2016-en-argentine.html

Pascale 23/05/2013 12:17


Bon la perspective de passer deux mois avec 5000 euros en liquide sur soi.. Si c'est pour avoir peur tout le temps... En tout cas, merci pour toutes ces informations, très bien expliquées, très
claires. Je n'ai pas le projet de partir en Argentine, malheureusement, mais ça me fait voyager tout de même. Peut-être un jour...


Ah et les articles sur les OVNIS sont très intéressants. Vas-tu en publier d'autres sur le même sujet? Un saludo

Hélène 09/08/2010 21:28



Je me permets de faire une petite remarque quant à l'article sur les retraits d'argent : pour ma part, j'ai pu retirer sans aucun problème jusqu'à 700 pesos, pour une commission fixe de 2,75€
(15,38 pesos je crois)...


Je ne sais pas si ça dépend de la banque, mais j'allais à chaque fois chez banco Galicia... Ah, et ma carte est une Mastercard, même pas une Gold.



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS