23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 13:03

Mise à jour : 23 septembre 2010.

Rubrique 10 : Uruguay

 

Au fils des articles, j’ai senti la nécessité d’agrandir l’horizon de mon site à quelques sujets n’ayant pas un rapport direct avec l’Argentine mais son voisin l’Uruguay.

Nous sommes voisins, et nous oublions que ce pays n’est qu’à 50 Km de Buenos Aires. Autrefois ces deux pays étaient unis dans le Vice Royaume du Rio de la Plata, puis dès 1810 toujours ensembles dans la Confédération des Provinces Unis du Rio de la Plata, c’est en 1816 qu’elle se fait envahir par les troupes portugaises et qu’elle se détache définitivement de Buenos Aires.

3 ans de lutte entre 1825 et 1828 pour gagner son indépendance face au Brésil avec l’aide de renforts provenant de Buenos Aires et en 1828, l’ancienne province orientale du Rio de la PLata libéré des brésiliens préfère devenir autonome plutôt que de réintégrer la Confédération des Provinces Unis, l’Etat Oriental d’Uruguay devient une nation à part entière.

Jaloux les uns des autres :

Toujours un peu jaloux de cette séparation, les argentins les plus nationalistes considèrent un peu l’Uruguay comme une « province argentine » qui n’aurait jamais réintégré la famille des autres provinces unies. De l’autre coté de la rive du Rio de la Plata, les uruguayens sont justement très fiers de cette différenciation et clame haut et fort à tout propos les bienfaits de n’avoir jamais appartenu à la Republica Argentina. Guerres de clocher pour certains, intérêts de la plus grande importance pour d’autres, l’histoire du XXème et maintenant du XXIème siècle est là pour nous rappeler que les deux pays n’ont jamais arrêté de se « chamailler » sans heureusement en venir aux mains. Les dictatures sont passées, la démocratie est arrivée sur les deux bords du Rio et on continue encore à se chercher noise. La dernière en date, l’affaire de l’usine à papier de Fray Bentos, et les relations personnelles exécrables entretenues entre Cristina Kirchner et Pepe Mujica.

 

 

Vidéo : L'Uruguay vue du ciel. Vidéo du Ministère du Tourisme Uruguayen. 4 mn 31 s. (2010).

Los Hermanos !

 

Des centaines de milliers d’uruguayens vivent à Buenos Aires, des centaines de milliers d’Argentins ont une maison à Colonia ou à Montevideo et Punta del Este comptent en été plus d’argentins que d’uruguayens. Un mélange de deux nations, une langue commune appelée le rioplatense, des habitudes similaires réunies autour d’un mate, les montevideanos ne ratent pas un seul Boca-River et sont scotchés aux novelas des télévisions argentines, bref de pres ou de loin, impossible de distinguer un uruguayen d’un argentin.

Quand le ciel est dégagé, ils se nomment hermanos, quand le ciel noircit, il redeviennent Uruguayens OU Argentins. Un amour, une jalousie, un agacement, une passion entre les deux !

Le sentiment rioplatense :

 

Parler de l’Uruguay, c’est parler du Rio de la Plata. Entre Montevideo et Buenos Aires seulement 200 km. Le tango est rioplatense, impossible de savoir si il est né à l’est ou à l’ouest du Rio. On ne parle pas de la culture uruguayenne ou bonaerense, on parle de la culture rioplatense

L’uruguayen sait ce qu’il se passe à Buenos Aires, comme le porteño est au courant de ce qui se passe à Montevideo. L’économie des deux pays est totalement liée.

On dit que l’Argentine et que les argentins sont souvent un mystère pour les autres, allez tâter de l’Uruguay et de l’uruguayen, vous vous apercevrez que si Kafka passe ces week-end à Buenos Aires, il préfère habiter en semaine à Montevideo !

Traiter ce pays, c’est entrer dans une visite des plus passionnantes, c’est ce que je vous invite à faire !

A lire dans le Petit Hergé sur l'Uruguay :

 

Encore bien peu de sujets traitant l’Uruguay, les voici :

- Buquebus, le lien entre l'Argentine et l'Uruguay.(Septembre 2010).

- La Renault Mini 4 en Uruguay.(Septembre 2010).

- Changement en Uruguay de la numérotation téléphonique.(Août 2010).

- La ville de Mercedes.(Août 2010).

- Elections présidentielles.(Octobre 2009).

- Le président de la République Uruguayenne Jose Mujica. (Septembre 2010).

- Le gouvernement de Tabare Vazquez (2005-2010).(septembre 2010).

 
 

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 10 - Uruguay
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS