Vendredi 31 octobre 2008 5 31 /10 /Oct /2008 17:05
Mise à jour : 31 octobre 2008

Situation en cette fin de mois d'octobre 2008.

Pigue (province de Bsas) janvier 2008Photo : Pigüe dans la province de Buenos Aires en janvier 2008 (agrandissement).

Nouvelles d'Octobre 2008 :

Jusqu'à présent je voulais tenir les comptes et publier tous les mois un compte rendu des photos et vidéos prises (uniquement) en Argentine concernant les ovnis, mais voilà bien dépassé.
Un seul article en janvier 2008 : http://www.petitherge.com/article-20029310.html  pour 47 observations sur le territoire argentin.
Les cas se suivent et s’accumulent à un rythme de 1 à 2 par jours avec vidéos ou photos à l’appui. Donc difficile pour moi en ce moment de me rendre à chaque fois sur place et de contacter directement tout ceux qui ont pu filmer. (Ou alors il faudrait que j’embauche une bonne dizaine de personne).
Le but de ce chapitre n’est pas non plus de me transformer en agence spécialisée sur le phénomène, mais tout du moins d’essayer de retranscrire au mieux quelques cas qui me paraissent intéressants et aussi représentatifs des cas les plus usuels.

Ce qui se dégage des dix premiers mois de 2008 :

- D’une part, la population argentine possède chaque fois plus d’appareils numériques ou de téléphones portables avec camera, il est de plus en plus facile d’obtenir des images. A ce titre uniquement sur le territoire argentin, bien plus de photos et de films aujourd’hui que dans les années 80 ou 90.
- D'autre part, plus la zone est dense en population, plus il y a de témoignages. Vouloir trouver un ovni dans un désert ou dans une zone reculée tient plus du cliché que de la réalité. Les zones avec le plus grand nombre de témoignages sont les zones les plus peuplées. En premier lieu Buenos Aires et sa banlieue,  Rosario et le long du Rio Paraná, Cordoba et sa sierra, Mar del Plata et sa cote atlantique.


Vidéo très intéressante de Christian Soldano. Plusieurs prises ces dernières années d'ovni qu'il nomme "copo de algodon" (flocon de coton), par sa variabilité de volume. Il explique les changements de forme du "copo" par la rotation de plusieurs sphères ovnis autour d'une structure fixe. (une théorie parmi tant d'autre).
- San Fernando (banlieue nord de Bsas) 06 mars 2001
- Moreno (banlieue ouest de Bsas) 19 novembre 2006
- Ollantaytambo (Perou) avril 2006
- Ramos Mejia (banlieue ouest de Bsas) 17 avril 2004
- Ramos Mejia (banlieue ouest de Bsas) 04 octobre 2008
- Ramos Mejia (banlieue ouest de Bsas) 06 octobre 2008 soit deux jours plus tard.
 

L'objet a souvent aucun mouvement rectiligne, monte, descend, tourne, il ne s'agit ni d'un satelite, ni d'une station spaciale, avion ou autre ballon météo. Il disparait en général à grande vitesse. 

A El Bolson dans la province du ChubutPhoto : Ovni au dessus del Bolson dans la province du Chubut, le 28 janvier 2008.

Ovni et densité humaine :

En fait les zones entre 50 et 100 habitants au km2 enregistrent au moins 1 cas par mois, dès que la population dépasse les 500 habitants au km2, nous arrivons au moins à 1 cas par quinzaine, au dessus comme la banlieue proche de Buenos Aires, la cote atlantique et le littoral du Rio Paranà, où nous avons des densité dépassant les 1000 habitants au km2, les témoignages deviennent hebdomadaire.

Il serait trop facile de croire que l'ovni tout comme le chien cherche la compagnie de l'homme.

C’est uniquement de la probabilité :

-
Plus il y a une densité d’habitants importante, plus il y a de nez en l’air, et plus il y a de photos et de films pris.
- Plus les personnes sont disponibles, en vacances, plus ils ont le temps de regarder en l’air et plus il y a aussi de témoignages. Mar del Plata, la cote atlantique avec ses villes balnéaires, y compris celles de Entre Rios et de Corrientes, la zone touristique de la sierra de Cordoba.
- Plus il fait beau, ciel dégagé, journée ensoleillée, plus on est dehors et plus on voit les « ovnis ». Donc à Salta plus facile à la période sèche et ensoleillée qu’à Ushuaia quand il neige en hiver avec un plafond des nuages à moins de 100 m.
- En semaine, ce n’est pas quand on est au bureau ou dans le métro qu’on les aperçoit, mais bien plus le samedi, le dimanche et les jours fériés en banlieue quand on est en famille autour d’un asado.


Vidéo tournée pendant la journée du 01janvier 2008 à 19h15 dans la banlieue de Buenos Aires (Vicente Lopez). 3 mn 07s. Au dessus de la toiture du voisin. 

Ovni Concordia 16 octobre 2008 Concordia le 16 octobre 2008 
Photos d'un ovni ayant survolé le centre de Concordia, province de Entre Rios  (140.000 habitants) le 16 octobre 2008 entre 19h45 et 21h15. Très nombreux témoins dans les rues.

Conclusion :

« Ils » sont là où ils veulent, ne se cachent pas, font ce qu’ils ont à faire sans se soucier d’être vu. Les témoignages photos et vidéos s’accumulent. Rien que pour l’Argentine, nous devront atteindre au moins 500 à 600 témoignages cette année avec photos et vidéos.
Ne croyez pas que l’Argentine soit "spéciale", les frontières ont bien peu d’importance pour "eux", le Chili, l’Uruguay, Paraguay, Brésil possèdent eux aussi de très nombreux témoignages.
Inutile d’être "gourou" ni "contacté" pour en voir, installez vous tranquillement, (de jour ou de nuit) dans un endroit dégagé, étendez vous sur le dos et attendez d’en voir passer un.


Ovni à la La Cumbre (Province de Cordoba)Photo : Ovni à La Cumbre, province de Cordoba, ce 21 octobre 2008.

Les questions à se poser où plutôt mes idées sur le sujet :
 


- Les ovnis sont-ils extraterrestres ?
Aucune certitude à donner la dessus, mais certains témoignages étant tellement anciens, qu’on doit plutôt se poser la question de savoir depuis combien de siècles sont ils là.
A ce stade de présence sur Terre, faut il encore parler d’extraterrestres ?
- Les Ovnis sont-ils des objets secrets développés par des pays technologiquement avancés. ?
Si tel est le cas, ils sont en effet bien secrets et on se demande pourquoi le restent ils depuis 1 voir 2 siècles ?
- Y a-t-il « association » entre certains pays et « eux » afin d’avoir accès à de l’information scientifique ?
Lorsqu’il y a échange, il faut que celui ci profite aux deux parties. Je comprends bien l’intérêt pour certaines nations d’avoir accès à des technologies hors normes, mais je ne vois pas ce que nous pouvons « leur » apporter en échange. Si « ils » ont besoin de quelque chose, ils se servent sans nous en demander la permission ! Un échange à sens unique, je n’y crois pas beaucoup.
- Certains pays à la recherche de cette « nouvelle technologie »?.
Certainement, et comme "l’échange" a peu raison d’avoir lieu, tout est donc permis de la part de ces nations de se les procurer par tous les moyens possibles. Posseder certaines brides d’info « spécial » permettent de faire avancer rapidement sa propre technologie.
- Ont « ils » envers nous du « respect » ou tout du moins de « l’égard » ?
Encore faudrait il « les connaître » et étudier leur psychologie. Mais il  y a de fortes chances que nous ne représentions que très peu d’intérêt à leurs yeux.  Il faut arrêter de se prendre pour le centre de l’Univers (c’est le cas de le dire). Aucun message à attendre, ni paternalisme, ni révélation pseudo écolo. Nous ne sommes ni les premiers, ni les derniers à croiser « leurs » routes. Technologiquement plus avancé, certes, de là à penser qu’ils ont pour autant la science infuse et la bonté angélique, il faut un peu se calmer !
- Les grandes puissances sont ils au courant de leur présence ?
Il faudrait plutôt être aveugle pour les ignorer; à ce rythme d’observation, il va plutôt être difficile de continuer à les cacher bien longtemps, Nous ne sommes plus très loin d'un "secret de polichinelle".
- Pourquoi les grandes puissances ne reconnaissent pas la possibilité d’avoir la visite de ces « autres » ?
Il faut plutôt tourner la questions à l’envers, à quoi sert de divulguer leurs réalités ? A rien ! Alors pourquoi en parler ? Aucun intérêt à divulguer cette information au grand public.


Photo montagePhoto montage.

  D'autres articles dans le Petit Hergé :

-

Ovni : Ce qui m'est arrivé le 06 mars 2006.
-
Ovni : Mon deuxième voyage à San Luis en juin 2006.

- Ovni : Voyage à San Luis en novembre 2006.
-
Bilan des observations d'ovnis en 2006 en Argentine.

-
Autre lumière au dessus de Buenos Aires en mai 2007.

-
Ovni : Cas de Tandil en mars 2007.

-
Ovni : Cas à Neuquen en octobre 2006.
- Les Ovnis à Salta.
- Ovni sur Rio Cuarto (Cordoba) le 14 janvier 2008.

Par Le Petit Hergé - Publié dans : 09 - Ovni en Argentine - Communauté : Argentine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 17,00 ARS

 06/10/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,70 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 59%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

Ville de Buenos Aires


 

Province de Misiones


 

Province de Formosa

 

 

Province de Entre Rios

 

 

La ville de Tucuman

 

 

La ville de Salta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés