Lundi 7 juillet 2008 1 07 /07 /Juil /2008 20:29

Mise à jour : 07 juillet 2008

Franchement j'ai envie de gueuler haut et fort aujourd'hui ! Voilà que j'apprend ce matin en lisant "La Cédille" (un autre site francophone de Buenos Aires) que cette année l'entrée à l'ambassade de France pour le 14 juillet sera exclusivement réservée aux "personnes qui jouent un rôle dans la vie de la communauté française"...

J'allucine !

Ambassade de France à Buenos Aires Le 14 juillet, c'est la fête de tous les français y compris ceux qui vivent en Argentine, sans aucune distinction. De quel droit républicain, doit on se permettre de faire une ségrégation ?.
Jusqu'à aujourd'hui et depuis des lustres (peut etre même depuis la création de la République Argentine), tous les ans, TOUS les français étaient les bienvenus à partager pendant 1 ou 2 heures des petits fours, une coupe de champagne, la Marseillaise, et le discours de l'ambassadeur (intéressant ou insipide suivant les années). Plus que ça, si on y allait, c'était aussi pour retrouver de vielles têtes et connaissance perdues de vue et puis aussi une façon de se rappeler une fois par an qu'à 12.000 km on se sentait appartenir à la même communauté.

Pendant ces quelques heures déambulaient TOUS les français, les pauvres, les riches, les vieux français de seconde ou troisième génération parlant difficilement le français, les jeunes stagiaires, quelques touristes de passage, les jeunes loups aux dents longues venant faire fortune, les parvenus, les "ceux qui ont tout perdu en tentant une aventure argentine"... et alors ? Ce sont eux les français d'Argentine, au total 12.000 français sur le registre, mais proche des 50.000 en réalité. Tous ne venaient pas, mais chaque année passaient au bas mot facilement plus d'un millier.

Citoyen Gilles Montagnier !

La France a toujours été un modèle en Argentine. Statut de la République PLaza Francia à Buenos AiresCitoyen Gilles Montagnier ! Tu es consul de France, tu défends les droits de tes concitoyens en Argentine, dans les moments les plus pénibles, mais aussi dans les moments de joie. Le 14 juillet est un moment de joie. De quel droit, peux tu préparer une liste de 300 noms sur une feuille de papier et de ce fait exclure les autres !

Je cite tes propos : "Les restrictions apportées à la réception offerte par l’Ambassade ce 14 juillet répondent à une instruction émise à tous les chefs de poste, par le Ministre des affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner, dictée par un souci d’économiser les deniers publics".
 
"Seules les personnes ayant reçu un carton d’invitation nominatif seront reçues à l’ambassade. Ce carton qui devra être présenté à l’entrée ne donnera accès qu’à la personne mentionnée. Ces invitations s’adressent aux personnes qui jouent un rôle dans la vie de la communauté française. Le nombre de cartons d’invitation distribués devrait permettre la présence effective d’au moins 300 personnes.
La réception offerte aux représentants de la communauté française se tiendra à midi (12h), et non en début de soirée".

Arrête de te cacher derrière un "ordre de Bernard Kouchner", si il y a des "restrictions budgétaires" alors remplace les fromages, petits fours et champagnes importés par avion de France pour l'occasion à des coûts astronomiques, par des petits fours et champagnes argentins.
Fait passer tes français avant de faire passer ton budget ! Car nous sommes tous tes français !

Sur le site de "La Cédille" différentes réactions à cette décision que je vous invite tous à lire :  http://www.lacedille.com.ar/site/index.php 
Tous rejettent "en des mots polis et diplomates" ce type d'invitation. A mon goût, ils sont encore vraiment trop "tempérés" dans leurs propos !

Plus qu'une décision nulle et stupide, c'est une décision minable !  

Si même par erreur, je recevais une invitation pour ce 14 juillet intimiste, je n'irai pas, car je ne me sens absolument pas appartenir à cette loge élitiste bien trop éloignée à mon goût de l'idéal républicain et des valeurs de la France !  Sur ce :


Vive la France, Liberté, Egalité, Fraternité !


D'autres articles à lire :

- 30 juin 2008 : Encore et toujours du brouillard sur Buenos Aires
- 17 mai 2008 :
Etudier l'espagnol en Argentine.
- 18 mars 2008 :
Les trottoirs de Buenos Aires.
- 07 mars 2008 :
Les bus en Argentine.
- 03 mars 2008 :
Pluie et inondation à Buenos Aires.


En attendant :

Reglement de compte au siège du Parti Justicialiste Ce matin (lundi 07 juillet 2008), un groupe de péronistes anti kirchneristes a pris de force le siège du parti justicialiste (PJ) sur la calle Matheu, dénonçant les élections truquées qui ont porté à la présidence du parti Nestor Kirchner. Ils réclament de nouvelles élections internes. A la tête de la rébellion Adolfo Rodriguez Saa (sénateur et frère du gouverneur péroniste de la province de San Luis). L'ancien député et sénateur de Entre Rios, Hector Maya faisait parti avec une bonne vingtaine d'hommes politiques péronistes anti K du groupe à prendre aussi d'assaut le siège du parti
Comme quoi la crise du campo affecte le PJ et risque de faire éclater ce parti.
A 13h, le bâtiment a été évacué, non pas après accord, mais parce qu'il y a eu (par chance pour certains) une alerte à la bombe.
Hector Maya a déclaré à Radio Continental :
"Il (Nestor Kirchner) a utilisé tout l'appareil gouvernemental pour se présenter aux élections internes du parti et interdire tout autre candidat d'autres listes, maintenant la légitimité ou non de sa présidence est aux mains de la Cour Suprême de Justice. Apres les ennemis externes (les ruralistas et les médias), voila que le couple diabolique vient de se trouver des ennemis internes au sein même du PJ. Ils finiront bien par se retrouver tout seuls un de ces jours !

Par Le Petit Hergé - Publié dans : 03 - Actualité argentine
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Il y a, dirait-on, comme un petit air de France en Argentine...
Commentaire n°1 posté par sebastien le 08/07/2008 à 00h06

Visiblement, tu n'as pas reçu de carton d'invitation.. :P
La prochaine fois qu'on se voit, je te paie les petits fours et la coupe de champagne! J'ai mon billet pour Bsas en décembre, tu y sera?
Bon baiser du Canada!
Commentaire n°2 posté par Patrice le 09/07/2008 à 03h54
Moi non plus je n'ai pas reçu mon carton!!! Et pourtant j'était prêt à y aller et à distribuer mes propres cartons rouges...
C'est regretable mais je crois que cela me conforte encore plus dans l'idée que j'ai eu raison de quitter la France...
En passant je te félicite pour ton blog toi mon compatriotte d'Argentine. il est vraiment très bien fait... J'ai refilé l'adresse à toute ma famille pour qu'ils puissent suivre l'actualités du pays.
Commentaire n°3 posté par Max le 13/07/2008 à 02h45

Oulahh, voilà maintenant que je vais avoir toute ta famille (nombreuse sûrement) qui va me demander de tes nouvelles, non ? Pour ce qui est du 14 juillet, c’est une idée de gagne-petit et de pousse mégot. Les français ont déjà l’image en Argentine d’être pingre, ce genre d’exemple donne une fois de plus raison à notre réputation. A bientot !

Réponse de Le Petit Hergé le 14/07/2008 à 21h54

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 13,80 ARS

 18/12/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,60 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 30%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

Ville de Buenos Aires


 

Province de Misiones


 

Province de Formosa

 

 

Province de Entre Rios

 

 

La ville de Tucuman

 

 

La ville de Salta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés