25 novembre 2005 5 25 /11 /novembre /2005 17:53

Mise à jour : 17 avril 2016 (4ème édition) / 14 mai 2012 / 26 septembre 2008 / 25 avril 2005

null

Immigrer en Argentine :

 

L'Argentine s'est montée et s'est développée grâce à l'émigration européenne dans la période allant de 1860 à 1939.

C'est donc un pays et aussi un peuple qui sont habitués à voir arriver sans cesse de nouvelles têtes et il est donc presque normal pour eux de vous voir arriver avec votre valise à la main pour tenter l'aventure.

Tout Argentin a au moins un de ce grands parents né à l'étranger (si ce n'est pas des fois les quatre !).

Donc ici à Buenos Aires, venir pour tenter sa chance est quelque chose qu'on admet volontiers.

Les Français sont les bienvenus, car ils ont toujours été considérés comme "un peu chez eux", l'immigration française ayant été parmi une des principales vagues de peuplement du pays.

Dans les années 2010, l'immigration continue avec essentiellement une provenance des pays dits "limitrophes" comme la Bolivie, le Pérou, ou le Paraguay, mais depuis une bonne quinzaine d'années on vient aussi de Chine, de pays africains (Mali, Sénégal, Ghana, Nigéria) ou même à nouveau de pays européens ou il est difficile de trouver du travail, comme l'Espagne.

Vidéo : les Francais en Argentine. (2015). 6 mn 23 s.

 

Nouvelle émigration européenne en Argentine (2010-2016) : 

 

En 2013, 18.000 Espagnols sont arrivés s'installer dans le pays. En 2015 (chiffre au 1er janvier 2016) sont arrivés 16.230 espagnols en plus. Ce qui fait d'une part que l'Argentine est le pays ou on compte au monde le plus d'Espagnols (En dehors de l'Espagne). Il y en a aujourd'hui 439.000 en Argentine, et le pays continue a recevoir entre 15 et 20.000 Espagnols de plus tous les ans !

Autre exemple, l'Argentine a besoin d'ingénieurs (un peu dans tous les domaines), le président argentin Mauricio Macri vient de passer un accord avec l'Italie (Février 2016) pour recevoir cette année (2016) 4.000 ingénieurs Italiens. On estime qu'il y a entre 3.000 et 4.000 Italiens qui viennent s'installer par an dans le pays. 202 seulement en 2004, mais déjà 1.800 en 2011 et le chiffre d'immigration italienne continue à augmenter chaque année.

Coté Français, le chiffre officiel de l'ambassade de France à Buenos Aires donne le nombre de 14.548 Français permanents installés en Argentine. Il s'agit bien sûr de chiffres officiels, donc des Français s'étant inscrits au consulat. En fait de très nombreux Français travaillant au noir ne s'y inscrivent pas, et ne possèdent pas non plus de papier "argentins" (DNI). On peut estimer qu’en intégrant les "illégaux" on atteint le chiffre de 30.000 Français en Argentine. A cela si on y ajoute les étudiants et stagiaires Français (très nombreux) qui en moyenne restent 5 mois dans le pays, plus les « PeVeTistes » (au nombre de 500, et qui vont augmenter dans les années prochaines), et enfin tout simplement les « touristes » de tout poil, on peut estimer que la population française se trouvant (et fluctuant au fil des mois en fonction des arrivées et des départs) tournent en permanence autour du chiffre de 50.000.

Tout cela pour vous dire que vous ne serez jamais seul, et que vous rencontrerez forcement de nombreux Français déjà sur place depuis quelques mois ou quelques années qui pourront vous renseigner ou vous conseiller ! 

Qui peut mieux parler de l'Argentine qu'un étranger totalement amoureux de Buenos Aires ?

Voila un Etatsuniens (si, si, le mot existe !) installé à Buenos Aires parlant (en rioplatense) de son amour pour le pays et les Argentines ! Bref, vous aurez compris pourquoi on choisit de venir vivre ici ! 

Vidéo : (2013) 6 mn 15 s. 

nullComment immigrer en Argentine

 

Avec quel visa dois-je venir en Argentine pour m'installer ?

Si vous n’avez pas de PVT (c’est quand même un bon truc le PVT), surtout ne vous prenez pas la tête, venez sans rien ! Uniquement votre tête, votre bon sens et vous verrez sur place. Je parle de la réalité et non de la position officielle. Vous entrerez donc dans le pays avec votre passeport et dessus un tampon d’entrée qui vous donnera 90 jours sur place, ensuite… vous verrez !

 

Mais avec ce simple passeport et pendant 3 mois je pourrai travailler ?

Bien sur que non, un "90 jours touristique" c'est pour faire du tourisme, pas pour travailler !  Donc officiellement impossible de travailler, donc la seule manière de pouvoir travailler, sera de le faire au noir. Mais surtout ne paniquez pas ! Nous sommes tous passer par cette étape ! Ca ne sera que provisoire (qu’est ce qui n’est pas provisoire dans ce pays !?)

 

Il est permis de travailler au noir ?

Non, bien sur que non, mais dans la pratique tout immigré (y compris en Argentine) fait ses « classes » au noir ... le problème, si un jour il y a problème, sera celui de votre employeur, pas le votre ! Vous ne risquez donc rien, car même une énorme frange de la population argentine travaille aussi au noir.

 

Et on gagne bien au noir ?

Non, bien sur que non ! On ne peux faire que des "petits boulots”, serveur dans un bar, restos, discothèque...etc... à la journée, à la nuit,. etc.... donner un coup de main dans un hôtel, travailler en fonction de ce qu’on sait faire ou même de ce qu’on pretend savoir ! Des cours de français par la, du babysitting par ici,  rien de stable, payé au lance pierre , de quoi se poser la question quotidienne de « Mais qu’est ce que je fais ici ? »..... Mais tout immigré passe par là, et vous aussi !

C'est une très bonne école de la vie, on fait vite des progrès en argentin, on commence à comprendre la mentalité des gens et puis on commence à se faire des premiers contacts ....car le secret de la réussite ici : Il faut avoir une liste de bons contacts .....Et ça ne se fait ni en 1 semaine, ni en 1 mois ni même peut être en 1 an ! Ca se fait progressivement suivant le caractère de chacun.

N’oubliez surtout pas que de s’installer dans un pays n’est pas un « 100 m » mais un long marathon. Donc patience, persévérance, ne jamais baisser les bras, apprendre à modérer les réussites et à tempérer les échecs. Bref l’école de la vie ! Du condensé qui va vous arriver en peine face et qui va vous déstabiliser chaque jour ! De quoi se poser des questions sur vous-même ! En quelques semaines vous allez apprendre à vous connaitre et à reculer vos propres limites !

Qui a dit que cela allait être facile ? Surement pas, mais possible, si !

En tout cas, en attendant, vous faites le larbin à la plonge et sans pouvoir espérer dépasser 300 a 400 euros par mois (et c'est déjà un bon salaire pour ici… quand on débute !).

 

Vidéo : Il n'y a pas que les Francais qui immigrent en Argentine, un exemple, les russes qui débarquent à Buenos Aires ! (2012) (En russe) 3 mn 47 s. 

null

Se poser les bonnes questions : Pourquoi venir en Argentine ?

 

Alors ca ne sert à rien de venir s'installer en Argentine si je gagne moins ?

Bonne question ! Ou plutôt à vous de vouloir vous poser la bonne question :

1) Pourquoi ai-je envie de partir de mon pays ?

2) Pourquoi ai-je envie de m'installer en Argentine et non pas dans un autre pays ?

Sans contact : point de bon travail donc pas de bon salaire !

Donc les premiers mois sont de vaches maigres ............. ensuite on sait si le pays est "fait" pour soi ou non, si on pense que ça vaut le coup, on s'accroche, sinon on décroche et on rentre au bercail !

Il ne faut tout de même pas se complaire dans la souffrance pour avoir raison jusqu'au bout et vouloir par dessus tout rester dans un pays dans lequel on ne se sent pas bien !

 

Comment faire pour mettre toutes ses chances de son coté ?

L'argent ! ...il faut déjà se mettre dans la tête, que pendant un an, il faut pouvoir vivre sans rien gagner donc avoir assez d'argent pour subsister un an (car ce n'est pas avec vos "petits boulots" que vous allez vivre !), au bout de l'année se poser la question si on reste ou si on part, mais il faut bien cette première année pour mettre toutes ses chances de son coté .

En gros venir avec au moins 7000 euros (si vous êtes seul) pour "tenir" un an (au moins 10.000 euros si vous êtes en couple) et pendant cette année, chercher toutes les idées valables pour faire son trou dans le pays.

 

Mais si je suis sans papier pour travailler comment vais-je faire pour trouver du travail ?

Justement, en Argentine au bout de votre première année de « petits boulots » vous aurez compris qu’on ne vient pas en Argentine pour « trouver » du travail (car il est facile d’en trouver), mais on en crée !

Je m’explique, même avec des papiers en poche, vous ne trouverez pas d’emploi à plus 600 euros par mois.....) ne pas oublier que la moyenne des salaires est de 400 euros par mois en Argentine ! Donc à quoi sert de chercher du travail comme salarié, le but ici est de trouver une idée, et de monter son « affaire ». Donc d’être indépendant ! 

Vidéo : Anais Gasset et la boulangerie Cocu.(2014) 4 mn 00 s.  

null

Est-il si facile de monter une société ?

Le plus difficile ce n'est pas la société, mais de trouver l’idée !  Une fois qu'on a l'idée, la monter, l'essayer, la faire tourner et ensuite une fois qu'on s'aperçoit que l'idée fonctionne, mettre en règle son idée en montant une SARL ou de s’inscrire comme « monotributista » (Micro entrepreneur) et continuer cette activité mais cette fois au blanc.

 

Puis-je avoir un exemple ?

Par exemple, si vous êtes un as en électricité, comme partout il est difficile de trouver un bon électricien, vous venez ici, vous commencer à trouver des " petits boulots " en prenant en charge des remises en état d'installations électriques dans des appartements, vous vous mettez de mèches avec les concierges d'un quartier (à qui vous reverserez une commission) ...et vous commencerez à vous faire une clientèle totalement au noir. Si au bout d'un moment vous vous rendez compte que l'entreprise est fiable, créez une SARL de travaux électrique ! Ca permet de blanchir votre activité, d'avoir accès à une reconnaissance légale et donc d'attaquer les plus gros marchés pour des bureaux, des boutiques etc ...qui eux auront besoin de factures de votre part.

nullMais je suis toujours sans papier ?
Oui, toujours, mais il ne faut pas mélanger problèmes administratifs et problèmes fiscaux ...et ici la DGI ou AFIP (direction général des impôts est plus dangereuse que les services immigrations) ...donc avant tout s'occuper de son statut "fiscal" et mettre au blanc le plus vite possible son travail.
Ensuite s'occuper de son propre statut ...car pendant tout ces mois déjà écoules, il y a deux possibilité : 1) Passer en Uruguay tous les 3 mois pour revenir 24 h plus tard en Argentine avec de nouveau un tampon tout neuf sur son passeport pour pouvoir passer 3 mois de plus 2) Ne pas sortir d Argentine, et rester illégal sur place, ce qui ne vous empêchera pas de continuer à travailler sur votre idée.


Et comment faire ensuite pour avoir ses papiers ?
Vous voilà donc en Argentine avec une idée qui marche, une SARL qui tourne, 2 ou 3 ans déjà passées sur place, vous êtes à fond dans le bain, beaucoup de contact, d'amis,..... et bien sur une novia/o (celle pour qui vous avez craqué déjà des le premier mois de votre présence ici), (bien entendu la version féminine existe aussi, et vous aurez aussi rencontré en quelques semaines, le bel argentin dont vous avez depuis si longtemps rêvé.)
Bref c'est le moment de vous marier .......et de ce fait ensuite vous demandez la nationalité argentine ....
Autre solution pour les couples déjà formé qui ont débarqué un jour à Buenos Aires (et qui ont résisté pendant 2 ou 3 ans ici malgré les tentations de ces créatures de rêves qui se baladent partout dans les rues) ....la solution est d'avoir un enfant. Car tout enfant né sur le sol argentin est argentin, ensuite étant vous même parents d'argentins vous pouvez avoir accès rapidement à la nationalité argentine.
Et puis autre solution, de temps à autres, suivant l'humeur politique du moment, le gouvernement argentin décide de régulariser les illégaux (dont vous faites parti). Ca doit arriver une fois tous les 10 ans. Vous en profitez alors pour demander votre DNI « extranjero » provisoire, qui vous donnera droit au bout de quelques années au DNI permanent.
Enfin et peut être la solution la plus rapide et la plus simple : Comme vous avez maintenant un véritable statut professionnel au blanc, vous allez tout simplement au service migraciones pour demander la « radicación » (Carte de résident). Ca va prendre du temps, puisque vous entrez dans le système administratif argentin, mais ca aboutira ! 

 

nullEn conclusion :

 

Le problème de savoir si il est facile ou non d'immigrer en Argentine est une fausse question, il faut, en fait, savoir si vous êtes prêt à sortir du système français (ou de tout autre) pour vous intégrer dans un autre système ou justement rien n’est préparé, tout est à faire, et ou personne (et encore moins l'état argentin) ne sera là pour vous chaperonner. Ici point de RMI, pas d'alloc chômage, pas d'aide à la création d'entreprise ...... vous devez vous assumer tout seul, comprendre vos problèmes et savoir les résoudre le plus vite ...... en fait plus vous avez d'expérience plus il vous sera facile d'affronter ce "nouveau monde". Donc plus vous êtes « âgé », plus il vous sera facile d’affronter ce long marathon, car vous vous connaissez mieux à 40 ans qu’à 20 ans !

Connaissez vous bien et surtout sachez ce que vous venez chercher en Argentine. Votre installation en deviendra plus facile !

null

N’oubliez jamais :

 

Le principal problème qui fera capoter une idée : c'est vous même ! Et en Argentine, si vous n'y arrivez pas, ça ne sera pas de la faute des Argentins ! L'Argentine tourne déjà très bien sans vous et ne vous a jamais attendu. Alors si vous décidez de venir y tenter votre chance, soyez modeste et attendez-vous à devoir changer vos habitudes et même votre caractère, car c'est à vous à devoir vous adapter à votre nouveau pays. Ce qu'on vous demandera c'est d'etre flexible.

N'essayez donc pas d'imposer vos gouts, découvrez plutôt les gouts des argentins et vous trouverez ce qu'ils vous achèteront !

Bonne chance !

Si vous êtes candidat à l’immigration, et vous voulez avoir d’autres conseils, n’hésitez pas à me contacter : petitherge@hotmail.com

 

D'autres articles à lire dans le Petit Hergé :


  null  null  

Partager cet article

commentaires

Dieye 03/08/2016 13:33

je veux venir en argentine pour y travailler jais des diplomes(DTS2 en informatique et reseau windows et linux et un certificat en agent de sécurité) quelle papiers me faut 'il pour y venir

patricio kiala nkumbu 28/06/2016 20:09

merci pour votre accueil

valve 28/06/2016 10:54

Great Article thanks for sharing.

diouf 24/06/2016 04:43

Je veux venir argentine, mais pas de visa, comma faire.

hanna 26/04/2016 21:51

voilàà je suis algérienne je veux quitter mon pays pour investir ailleurs avec mon mari je compte tenter ma chance en argentine.je suis diplômée en langue étrangères lui il est technicien qu'est ce que vous me conseillez ??

Le Petit Hergé 26/04/2016 23:14

Que tu sois algérienne ou française, je recommande toujours de venir en Argentine en vacances quelques semanes avant de prendre toute décision ! Les diplomes ne sont pas gage de savoir ou non si tu peux t'inserer dans la culture argentine.

hanna 26/04/2016 21:49

svp je veux venir avec

Le Petit Hergé 27/04/2016 00:18

Bonjour, tu as la nationalité argentine au bout de 3 ans de residence dans le pays. Independamment d'avoir un enfant ou non. Ton enfant aura lui double nationalité s'il nait en Argentine. Il n'y a ni aide l'état, ni allocations en Argentine. C'est pour cela qu'il faut etre sur de vouloir venir ici ! N'oublie pas qui'il y a 4 millions d'argentins vivant en bidonvilles et en quartier difficilles à Buenos Aires. Ne retrouve pas la dedans.

hanna 26/04/2016 23:33

je compte venir avec mon copain. On a ni acte de mariage ni livret de famille en algerie. on veut avoir un enfant en argentine .est ce possible d'obtenir une nationalité ??ET QUE faire?

Pierre 26/04/2016 15:34

Le conseil que je peux donner aux personnes souhaitant s'installer à l’étranger est de consulter un cabinet juridique spécialisé en immigration afin de garantir votre permis de résidence temporaire ou permanent dès votre arrivée sur le territoire étranger. C'est plus simple,sécurisant et professionnel. Mes amis en ont fait pareil et c'est plutôt cool)

Le Petit Hergé 26/04/2016 23:20

Bonjour Pierre, faisant toi meme partie d'un cabinet juridique à Kiev, je comprends parfaitement ta position. Maintenant il n'est absolument pas necessaire de passer par ce genre de cabinet pour venir en Argentine. Peux etre t'occupes tu des nombreux migrants Ukrainiens qui viennent s'installer en ce moment en Argentine, mais sache que la possession ou non de papiers pour les migrants n'est pas un obstacle a l'insertion dans le pays !

dani_cook 31/01/2016 16:35

je suis intéresse d'aller m'y installer et y investir dans un appartement et merci.

charles emmanuel 13/08/2015 06:16

Lo quiero mucho,

thevenet 01/06/2012 18:10

bonjour je souhaite reserver 2 vols intérieurs buenos aires salte o b a /bariloche eco merci les tarifs sont tres chers pour les europeens

Le Petit Hergé 11/06/2012 03:21



Et pourquoi ce commentaire ? Ah oui ! Pour reserver sur Air Petit Hergé en classe affaire ?



Christina KOMI 06/09/2010 10:01



Cher Petit Hergé,


une question importante pour mon immigration: pour l'assurance sanitaire là bas qu'est-ce que tu proposes? Je me suis renseignée auprès de la Sécu française et ils me disent que pour tout ce qui
est en dehors de l'Europe, il n'y a pas d'extention de couverture. Par contre, mon ami italien (qui emmigre avec moi) est couvert par le système publique de santé car entre l'Italie et
l'Argentine il y a un convention bilatérale et les citoyens des deux pays sont mutuellement couverts d'un pays à l'autre. Donc, moi qu'est-ce que je fais,



Le Petit Hergé 17/09/2010 18:19



Nous sommes en Argentine, donc cela revient à dire : « Surtout ne prépare rien du
tout ! »


Tu viens ici, tu fais la tournée des mutuelles privées et tu prends une décision sur place, sur ta couverture
médicale.



Christina KOMI 01/09/2010 11:28



Je trouve ce site excellent. Tous les conseils pour la préparation du voyage et ceux pour l'adaptation sur place. Je connais moi même l'Argetine et là je me prépare pour y démenager avec mon
jeune fils, je dois dire que ce site arrive à résumer et à expliciter toutes les impressions que je me suis faites par mes propres voyages précédents. Bravo! 



Le Petit Hergé 05/09/2010 02:15



Bonjour Cristina, et bienvenue en Argentine ! Bonne émigration !



MORONVAL 13/09/2009 11:28

Bonjour,Site formidable que je lis régulièrement, mais je n'ai jamais eu de réponses à mes questions...Nous envisageons de venir à Buenos Aires..mais les questions restent nombreuses :- sécurité- santé- travail...mon mari pourrait créer sa sté en Bâtiment ??- moi je suis assistante direction, mais je pourrais faire une maison d'hôtes ??- je voudrais d'abord faire une "voyage de repérage" d'un ou 2 mois, avantde nous lancer réellement...nous sommes un couple avec un garçon de 9 ans...- y a -t-il des écoles avec du français et de l'espagnol...je voudrais qu'il soit bilingue français et espagnol- mon mari ne connait pas l'espagnol, en combien de temps pourra-t-il le parler ?vous parlez de 6000 euros de "réserve", c'est 6000 € par personne je suppose ?- niveau de vie : par rapport à la France ??merci de nous répondre, car ns somms réellement prêts à partir...

alphan 01/02/2009 00:11

D'accord avec ton article"N'oubliez jamais" Herhé mais ne pas publier une chose importante sans l'Europe l'Argentine n'a plus longtemps à vivre car lors des dernières crises monétaires,l'europe à diminué fortement ses barrières douanière pour qu'elle puisse exporter et relancer son économie basée en très grande partie sur l'exportation?La grande majorité des investisseur (environs 85% ) sont européens. Ceci est dit sans aucunes arrière pensée mais sur des chiffres.Je pense aussi que les argentin bien que se soit des gens très sympa devraient arreter d'arnaquer les touristes (faire passer le $ pesos pour desUS$, changer trois fois de prix après avoir affaire à trois vendeurs différents, vendre les tickets d'avion intérieurs deux fois plus cher pour les étrangers que les argentins, faire payer une taxe de sortie à la douane de l'aéroport parce que l'on est étranger,...etc) .s'il faut avoir des contacts en Argentine , il faut aussi savoir que ces contacts se sucrent aussi pour les conseils donnés. ayant rencontré une doctoresse , connaissance d'un ami en Argentine, cherchant un dentiste ,cette doctoresse m'a signalé qu'il valait mieux être conseillé par un ami. Celle-ci m'a conseillé le dentiste et c'est bien après que j'appris qu'elle avait touché une commission. Et d'après certaines personnes rencontrées à Buenos Aires cette pratique est courante avec tout.Donc l'argentine pour le meilleur et pour le pire.

French_mentor 05/09/2008 01:19

Merci pour ton blog instructif et mis à jour.j'espere emigrer en argentine en 2010...

Max 28/08/2008 16:57

J'avais jamais lu cette partie tiens... très bien faite! Et ceux qui l'on fait savent! En tout cas si je devais refaire ce choix, je le ferais sans hésitation!A bientot señor R.G... Je sais pas si tu as vu le clip, s'il t'as plus, mais en tout cas, il existe maintenant une version sous-titrée en français dont voici l'adresse : http://www.youtube.com/watch?v=wSJn7VfjuoMN'hésite pas à me faire un peu de pub! ;-)

RAMOS 25/03/2008 17:12

je voudrai dire que j'ai passé une agréable visite en venant sur ton blog. Très complet et exellent comme des personnes comme moi qui veulent s'installer définitivement en argentine. J'ai 47 ans et j'ai décidé au 1er juillet de venir définitivement sur buenos Aires. J'ai déjà trouvé une location sur recoleta. j'y ai quelques amis argentins mais j'aimerai bien me faire des amis français ou du moins des copains; est-ce qu'il existe des bars ou restaurants à français sur buenos aires ?je serai ravi de t'inviter à se faire un resto quand je viens si cela te dit.

allione jean marc 28/02/2007 18:24

Je connais déjà un peu B Aires pour y avoir passé quelques jours et suis interessé d'aller m'y installer et y investir dans un appartement et ou dans un terrain.Ou pourrai je avoir des infos pratiques sur la marche à suivre concernant les formalités et surtout sur les transferts de fonds.
merci d'avance.

CAT 22/02/2007 17:35

Salut , je me présente:Je suis une grande voyageuse 23 pays en 10ans de route je suis québecoise marié à un français, deux enfants!J'habite la france depuis 10 ans et on en a mare j'ai pas envie du québec trop froid !!!L'arjentine nous tente !!C'est claire ta démarche c'est comme ca qu'on voit la vie tout à fond ça passe ou ca casse !Il y a juste une question qu'il me faut c'est si on investi en argentine soit dans un commerce ou une maison ou les deux si un jour ca me gonfle je veux partir on m'a dit qu'on ne pouvait pas sortir de gros sous de ce pays est ce vrai??????Merci de répondre a +CAT

p 05/06/2006 11:54

Mon commentaire est une question sur l\\\'émigration. Premièrement, je vous félicite pour la clarté de votre exposé. Mais en ce qui me concerne, il s\\\'agirait de prendre ma retraite en Argentine et d\\\'acquérir une maison dans le secteur de Villa Carlos Paz aux alentours des 150 000,00 €Mon problème est la fiscalité - taxe foncière - taxe d\\\'habitation et les impôts sur le revenu que j\\\'aurai déjà payé en France.En Argentine pait-on des impôts sur des revenus perçus à l\\\'étranger ?Taxe d\\\'habitation et taxes foncières existent-elles ? Ou que s\\\'y substitue-t-il et quels en sont les tarifs et modalités ?Quels sont les tarifs de l\\\'internet "large bande" càd ADSL ou SDSL ainsi que les opérateurs ? (Pour la petite histoire, j\\\'ai un ami français qui est parti s\\\'installer dans les environs de San Marcos dans le NE de l\\\'Argentine avec dans ses bagages un serveur pour qu\\\'à distance, je puisse lui créer un site internet)...Et des questions, j\\\'en aurai encore à poser...
Cela serait sympa que vous puissiez me répondre
Cordialement
OPH

Cours du Peso Argentin

26 aout 2016

L'euro est à

16,50 ARS

L'Usd est à 

14,80 ARS

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine