3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 19:59

Mise à Jour : 01 juillet 2020. #BuenosAires.

13 – Palermo Pacifico

Ou tout simplement « Pacifico » comme le désignent les Porteños. Le secteur s’articule autour de la station de train « Palermo » de la ligne «Ferrocarril Buenos Aires al Pacífico ». Le viaduc ferroviaire construit en 1914 pour éviter de mettre un passage à niveau sur la Avenida Santa Fe très chargée, est aussi nommé Puente Pacífico. Bref, depuis l’inauguration du viaduc et de la nouvelle station de train surélevée, le secteur fut appelé Pacifico !

Les limites actuelles sont au nord la Avenida Santa Fe, à l’est la calle Borges (Ex Serrano), au sud la calle Paraguay, et à l’ouest la calle Caranza.

Comme tous les secteurs de Palermo, en l’espace de 20 ans, Pacifico a évolué dans le bon sens, il s’est débarrassé de son ancienne « zone rouge » et a créé Distrito Arcos, le premier centre commercial de la ville à ciel ouvert.

Plan : Situation de Palermo Pacifico dans le quartier. 

L’ancienne zone rouge de Palermo :

Pacifico, fut toujours l’enfant pauvre de Palermo, un peu oublié, la proximité de cette ligne de chemin de fer apportait entrepôts et autres hangars que ça soit du côté de la Avenida Juan B Justo ou de la calle Godoy Cruz. Cette dernière rue fut jusqu’aux années 2000, la « Zona Roja » ou la prostitution avait le droit d’exercer aux abords et les "Prostibulos" et "Hoteles transitorios" étaient nombreux dans cette rue et les autres adjacentes. Le dernier transitorio, certainement le plus grand et le plus connu fut le « Torino » puis le « New Torino » qui offraient sur 3 niveaux bon nombre de chambres à l’angle de Paraguay et Gogoy Cruz et qui fut démoli en 2015 pour laisser place à une tour de logements de haut standing le « Soho Solar » (qui, en 2020 n’est toujours pas terminée).

La Zona Roja de Palermo avait aussi d’autres surnoms comme « Palermo Medio » (un peu comme si on y croisait les demi mondaines), ou de « Palermo Hot » (des fois que ça ne soit pas assez explicite). Ce secteur s’étalait dans Palermo Viejo au moins jusqu'à la calle Cabrera.

La zone rouge de Palermo disparaitra en 2005 et sera déplacée vers les bois de Palermo. Les promoteurs arrivèrent et ce ne fut alors qu’une succession de nouveau projets qui prirent corps et transformèrent totalement la physionomie de la rue. (On ne le regrettera pas)

Photo : Dans les années 1930, le Puente Pacifico au dessus de la Avenida Santa Fe.

En face, l'entrée de la Gare de Palermo. 

Au sud, habitat classe moyenne :

Au sud de cette rue de Godoy Cruz, le secteur se densifia vers les années 60, avec l’arrivée des premiers immeubles, mais resta justement en raison de la proximité de la voie ferrée, des hangars les accompagnant et de cette zone rouge, une zone de résidence de classe moyenne, voir même moyenne basse, petits hôtels, bars, cafés et restaurants pour ceux qui prenaient et descendaient du train rapidement.

A ce sujet, l’immeuble (encore existant) de la Pizzeria Kentucky ouverte en 1942 accolée à la gare sur la Avenida Santa Fe était en permanence occupée par cette population laborieuse provenant des banlieues et descendant à la station Palermo qui, avant de prendre le métro ou le tramway pour se rendre au travail dans les beaux quartiers ou tout simplement dans les ateliers du secteur, s’arrêtait pour boire un café ou manger sur le pouce quelque chose.

Pour trouver une population un peu plus aisée, il fallait se déplacer un peu plus sur la Avenida Santa Fe du côté de la calle Serrano.

Aujourd’hui et surtout depuis le déplacement de la zone rouge en 2005, le secteur s’est embourgeoisé, la calle Godoy Cruz devient méconnaissable avec le la mise en route de nouveaux projets immobiliers, et surtout depuis l’ouverture en 2014 d’un nouveau centre commercial (Distrito Arcos) sur l’ancienne emprise des entrepôts des chemins de fer situé entre Avenida Juan B Justo et la calle Godoy Cruz.  

      

Photos : Distrito Arcos. le premier centre commercial de Buenos Aires à ciel ouvert. 

Le centre commercial Distrito Arcos (2014) :

L’originalité de centre commercial est d’être à l’air libre. Le seul ainsi construit de Buenos Aires. La totalité des boutiques donne sur un patio ouvert, certaines sont installées sous les arches de la voie ferrées de 1914, d’autre sont montées dans des structures nouvelles donnant du côté de la calle Godoy Cruz. Le centre et son parc a une longueur de 400 m. Le terrain est celui autrefois occupé par les ateliers ferroviaires de la station Palermo. Extrêmement original et très agréable lorsqu’il ne pleut pas. Je le recommande à tous ceux qui passent par Buenos Aires.

Photo : Distrito Arcos. 

Au nord de Juan B. Justo :

A peu près 8 hectares de petites maisons, type PH (propriedad horizontal) et d’anciens ateliers encore debout dans les années 50 ont laissé place à partir des années 60 et 70 à des immeubles de classe moyenne et ceci jusqu'à la calle Caranza. Ce secteur n’est pas encore très recherché et n’a pas encore connu de gros changement depuis 40 ans. Des petits bars de quartier tout simple. Pas vraiment d’autres intérêts dans le secteur. La calle Paraguay marque vraiment la limite entre Palermo Hollywood et Pacifico, vous y trouvez de nombreux restaurants.

Photo : El Rey del Vino qui a eu quelques déboires lors du CoronaVirus en 2020. 

    

Photos : La station Palermo, la Pizzeria Kentucky. et l'angle de l'Avenida Santa Fe et celle de Juan B. Justo.

Les conseils du Petit Hergé :

C’est un secteur essentiellement résidentiel, assez peu de commerces en dehors de ceux alimentaires et de premières nécessités pour les habitants. Très peu de touristes, plutôt concentrés du côté de Palermo Viejo ou de Palermo Holywood.  Vous n’y verrez donc que des Porteños de classe moyenne (et non pas aisés comme ceux de Palermo Nuevo). L’intérêt essentiel se situe dans le Distrito Arcos, qu’il ne faut surtout pas rater Vous pouvez vous y restaurer, plutôt bars et cafés, ne pensez pas non plus y déjeuner ou diner de manière surprenante. Pour cela sortez plutôt du centre commercial et déplacez-vous chez Kentucky ouvert depuis 1947 sur Avenida Santa Fe 4602. En partie nord, el « Rey del Vino » sur Paraguay 5001. De quoi par exemple passer une bonne matinée, y déjeuner pour ensuite partir du côté de Palermo Viejo, Nuevo ou Hollywood.

Photo : Pizzeria Kentucky.

Photo : Distrito Arcos.

A visiter aussi dans le quartier de Palermo :

      

Partager cet article

commentaires

Des questions ?

Contactez moi sur :

petitherge@hotmail.com

Recherche Sur Le Site

Cours du Peso Argentin

Euro : 03 juillet 2020.

Cours officiel : 76 ARS

Cours "bleu" : 120 ARS