18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 09:19

Mise à jour : 18 juillet 2020. #BuenosAires

17  - Palermo Carranza :

Secteur du quartier de Palermo qui a pris le nom de la station de train de la ligne Mitre et de la station de métro de la ligne D se trouvant en son centre.

Jusqu’alors secteur peu recherché et peu commercial car occupé par de nombreux sièges d’instituts militaires, comme l’hôpital militaire, le centre éducatif des forces armées, l’école supérieur technique, l‘Institut géographique National. Ce secteur d’habitations s’est densifié par l’installation d’une gare sur la ligne Mitre déjà existante lors de l’arrivée du métro (1987) pour créer une interconnexion puis par l’ouverture du tunnel de la avenida Santa Fe qui a désenclavé la zone (1995).

Le nord du secteur est toujours occupé par des installations militaires, le sud résidentiel s’est embourgeoisé au fil des 40 dernières années, l’avenida Dorrego a connu une explosion immobilière avec l’arrivée de grands projets immobiliers, comme la Torre Dorrego, haute de 102 m (1968-1971) et depuis ces dernières années d’autres projets modernes s’insérant mieux dans la trame urbaine.

Plan du secteur Palermo Carranza. 

Un nom qui ne fait pas l’unanimité :

Après la mort de Roque Carranza (en 1986), alors ministre de la Défense de Raúl Alfonsín, le gouvernement radical a imposé son nom pour désigner à la fois la station de train et de métro (ouverte en 1987). Carranza, militant radical, a été l'un des auteurs de l'attentat terroriste de la Plaza de Mayo du 15 avril 1953, qui a fait entre 7 morts et plus de 90 blessés, endommageant la station Plaza de Mayo sur la ligne A. Comme Carranza a commis des actes terroristes qui ont tué des civils, plusieurs députés de la ville de Buenos Aires ont répudié cette décision. Il se pourrait que la station de métro, tout comme la station de train puissent changer de nom dans les années qui viennent.  

    

Photos : Les trois éléments les plus emblématiques du secteur, l'Hôpital Militaire Central (1936-1939), le Musée Historique du Régiment "Granaderos a Caballo General San Martín" (ouvert en 1968) et la Torre Dorrego (1968-1971). 

Station de Métro "Ministro Carranza" :

Le secteur a commencé sa longue métamorphose et son désenclavement avec en 1987 l’ouverture d’une station de métro provisoire dans le prolongement de la ligne D.

La station de métro de la ligne D « Ministro Carranza » est assez atypique, elle fut inaugurée sous le nom de Station « General Savio » le  29 de décembre  1987. Il ne s’agissait pas véritablement d’une station de métro mais de l’ « Apeadero Carranza » (qu’on pourrait traduire par « Arrêt Carranza ») situé directement dans le tunnel (donc extrêmement étroit) où avait été monté à toute hâte un quai provisoire. C’est ainsi qu’entre 1987 et 1993 (date de l’ouverture de la véritable station "Ministro Carranza" située un peu plus loin dans le tunnel) cette station provisoire reçut une sorte de petite navette provenant de la station « Palermo »

En effet, devant l’impossibilité d’y faire suivre les rames de métro, le terminus officiel de la ligne D était toujours la Station « Palermo » à partir de laquelle les voyageurs étaient invités à descendre sur le quai central  pour y prendre une sorte de navette composée de 3 wagons qui reliait « Palermo » à « Carranza ».  Ce n’est qu’en 1993, que la Ligne D se poursuivit directement jusqu'à la véritable station Carranza (située quelques dizaines mètres plus loin dans le tunnel) sans devoir changer de rame. (Une économie de temps d’au moins 15 minutes !).

La station de métro Carranza est connue aussi aujourd’hui pour les nombreuses céramiques signées Nik avec les représentations du célèbre personnage de BD « Gaturro » mises en place en 2016.

Une des fresque de Gaturro à la station de métro Ministro Carranza. 

La ligne de train Mitre :

L’ouverture de « l’Apeadero Carranza » s’explique aussi par la volonté de connecter le service métropolitain à la ligne de banlieue Mitre passant au même niveau.

Si la ligne de train de la Ligne Mitre existe depuis 1898, il faut attendre 1987 pour que soit créé à cet emplacement une station de train. Les trains s’arrêtaient jusqu’alors en amont à la station « 3 de Febrero » et en aval à la station « Colegiales ». La décision de créer, sur la ligne de train existante, une station intermédiaire est prise en même temps que celle de prolonger la ligne D en ouvrant la station Ministro Carranza sur la ligne D. Il fallait donc créer une interconnexion rapide pour que les passagers puissent continuer leurs voyages vers la banlieue en passant du métro au train.

Par manque de place et surtout parce que cette station fut rajoutée à la voie déjà existante, les deux quais ne se font pas face mais sont décalés

En avril 2016, la station de train Carranza fut entièrement rénovée. (Une bonne année de travaux en 2015, avec des quais provisoires montés pendant le chantier)

Photo : L'Avenida Santa Fe et son passage à niveau de la voie ferrée Mitre. En regardant vers le nord. A gauche calle Arevalo. On conduit encore du coté gauche, la photo est de 1944.

Le Tunnel de Cabildo :

Après 8 ans de travaux, inauguration le 23 aout 1995 d’un tunnel (surnommé « Tunel Carranza » ou Túnel de Cabildo) pour faire passer l’Avenida Santa Fe sous la ligne Mitre de train.

Depuis la création de la ligne de train Mitre, un passage à niveau avait été installé pour passer la Avenida Santa Fe (voir photo au dessus). Or, devant le nombre croissant de trains mais aussi du trafic automobile, le passage à niveau fut vite saturé et les barrières restaient plus longtemps baissées que levées. C’est dans les années 80, qu’on pensa donc creuser un tunnel sous la voie ferrée pour prolonger la Avenida Santa Fe devenant Avenida Cabildo vers les quartiers de Colegiales et de Belgrano. Problème technique, problème politique, problème financier… 8 ans de travaux et un cout multiplié par cinq !

En attendant la fin du projet et de travaux, la avenida Santa Fe terminait en cul de sac au niveau du 5200, laissant la dernière cuadra 5300 de l’avenida et le début de l’avenida Cabildo de l’autre côté. Créant pour cette avenue très empruntée une véritable frontière infranchissable et coupant ce secteur en deux.

L’inauguration du tunnel en 1995, va permettre de fluidifier le trafic automobile, de désenclaver enfin le secteur. 

Photo : Projet BE Plaza. Angle avenida Santa Fe et Dorrego. Palermo Carranza. Buenos Aires.

Inauguré en 2021. 

Les projets :

Toutes ces infrastructures mises en place entre les années 80 et 90, rendent pour la première fois le secteur un peu plus agréable et plus accessible. Ce qui appelle de suite le lancement de nouveaux projets. Peut-être moins haut que dans le secteur de Palermo Nuevo ou Palermo Lineal, car la trame urbaine est déjà définie et la largeur des rues impose une hauteur maximale de 9 niveaux. Sur les avenues Cabildo ou Dorrego., des projets un peu plus haut (13-15 niveaux). En pleine période militaire, un projet marqua grandement le secteur, la Torre Dorrego (1968-1970), 240 appartements placés sur les 31 étages que compte la tour (de 102 m), et ayant été construite pour recevoir les familles des forces armées.  Un demi-siècle plus tard, la tour est toujours en place et sert toujours de « phare » au secteur, puisqu’on la voit d’assez loin.  Dans les années 2000-2020, ce sont plutôt des projets bien moins haut et plus en harmonie avec le tissus urbain existant qui se développe, tel que le BE Plaza (inauguration en 2021) à l’angle de Cabildo et Dorrego., le plus haut ensemble des dernières années est celui situé sur Concepción Arenal 2445 « Lumière Palermo » haut de 24 niveaux.

Photo : Hôpital Militaire Central. Inauguré le 27 mai 1939. 

Les conseils du Petit Hergé :

Pour le moment, uniquement un quartier résidentiel, pas véritablement de points touristiques, mais si vous chercher à vous loger, il est intéressant, à la limite entre Colegiales et Palermo. Metro et train de banlieue, donc accès facile vers le centre. Si un jour les installations appartenant à l’armée argentine déménagent (presque la moitié de la surface du secteur), ça va véritablement donner un élan à ce secteur déjà fort bourgeois.

Le seul musée intéressant du secteur, le Museo Historico del Regimiento Granaderos a Caballo General San Martín situé Av. Luis María Campos 554.

Quelques adresse : A la mode, "La Choppería de Colegiales" (qui n’est donc pas à Colegiales mais à Palermo Carranza), pour prendre un verre ou une bière en soirée sur Ciudad de la Paz 200.

Photo : Museo Historico del Regimiento Granaderos a Caballo General San Martín

A visiter aussi dans le quartier de Palermo :

      

Partager cet article

commentaires

Vincent 20/07/2020 16:55

Genial photo d'archive de 1944, merci!

Des questions ?

Contactez moi sur :

petitherge@hotmail.com

Recherche Sur Le Site

Cours du Peso Argentin

Euro : 03 juillet 2020.

Cours officiel : 76 ARS

Cours "bleu" : 120 ARS