15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 22:42

Mise à jour : 15 mai 2017. Catégorie Préparation du voyage.

 

Guide et visites originales de Buenos Aires :

 

Vous venez d’arriver en Argentine et comme la plupart d’entre vous, vous débarquez à Buenos Aires, énorme ville intéressante, première étape peut être et début pour vous d’un périple qui vous amènera à suivre un circuit et des excursions dans de nombreuses provinces du pays.

 

Certes, quelques jours s’imposent pour poser les bases de la découverte de la ville (même 3 jours) mais c’est aussi une dernière préparation à votre tour dans ce grand pays et la compréhension de cette nouvelle culture latine où se mêlent toutes les influences européennes.

 

Comme la plupart des voyageurs débarquant ici, avec un guide papier sous le bras, vous pouvez bien entendu arpenter les quartiers les plus touristiques, et prendre un énorme plaisir à vous promener sur la Avenida de Mayo, la Plaza de Mayo, dans le cimetière de Recoleta ou chiner sur la calle de Defensa à San Telmo, toute comme admirer les couleurs du Caminito de La Boca et terminer le soir dans un restaurant de Palermo. C’est ce que tout le monde fait, et que je fis aussi lors de mon premier séjour ici.

 

Photo : Les canaux à Tigre. Province de Buenos Aires.

Photo : Cimetière de Recoleta. 09 décembre 2014.

 

Visites guidées de Buenos Aires :

 

Maintenant j’en appelle aux curieux (j’en suis devenu un aussi), qui en plus de cette découverte visuelle, veulent entrer un peu plus dans le sujet, et veulent soit me bombarder de questions (ce qu’on fait déjà via mail tous les jours) ou approfondir un sujet qui leur tient à cœur.

 

Des sujets que l’on aborde ni dans les guides, ni lors de « visites touristiques classiques » sur des thèmes, des époques, des lieux bien particuliers, ou sur des évênements qui ont eu lieu dans l’histoire même récente. C’est à ce moment là que je peux intervenir. Comme je le dis souvent, visiter une ville seul c’est comme voir un film muet, je vous propose donc de faire avec vous la bande son, et de vous accompagner.

 

Vous aurez ainsi sur place toutes les explications à vos doutes et les réponses pour étancher votre soif d’apprendre.

 

Photo : Avenida Santa Fe dans le quartier de Retiro.

 

Quels sont les visites proposées :

 

Mes visites durent 3 heures, de quoi à la fois faire le tour d’un « sujet » que vous avez choisi. Il ne faut pas que ca soit rébarbatif (sinon c’est moi qui m’endors en premier), et qu’il y ait vraiment un échange d’idées.

 

On peut donc aborder par exemple des sujets précis comme la découverte d’un quartier touristique en particulier comme celui de San Telmo, San Nicolas, Recoleta, Retiro, La Boca ou Palermo…, mais on peut aussi s’intéresser à d’autres en dehors des chemins battus pour approcher la vie quotidienne, comme ceux de Belgrano, Constitucion ou Flores (La vraie vie comme je dis).

 

On peut découvrir un espace ouvert bien délimité comme la Avenida de Mayo, la Avenida de Corrientes, Santa Fe, la 9 de Julio ou la Plaza de Mayo, ou se mêle l’histoire, la culture et l’époque actuelle.

 

Pénétrer un bâtiment bien en particulier pour connaitre ses secrets comme le Palacio Congreso, le Palacio Tribunales, la Casa Rosada, Le Cabildo, ou même un théâtre, ou une gare comme la Estacion de Retiro ou celle de Constitucion. Que cela touche à la vie culturelle, politique, commerciale ou industrielle, chaque édifice raconte une histoire.

Parcourir ensemble les espaces verts, comme le Jardin Japonais, la roseraie, le jardin botanique, le bois de Palermo, les parcs Centenario ou celui de Rivadavia. Une incursion dans le monde du paysagisme. On profite de la verdure et on apprend pourquoi ce parc existe.

 

Il est possible aussi de faire des visites sur des thèmes (sérieux ou plus légers), comme l’art urbain (street art en franglais), les pizzerias de Buenos Aires, les bars historiques, les salles de théâtres à travers les époques, la gastronomie, ou toucher des sujets bien plus sérieux concernant l’histoire comme le Buenos Aires Colonial, la place des jésuites dans l’histoire argentine (dont le pape), la dictature des années 70, ou la crise de 2001 ou alors des thèmes plutôt liés à l’architecture et à l’art comme l’Art Nouveau à Buenos Aires, l’Art Déco, le Rationalisme etc…

 

En une quinzaine d’années j’ai du déjà proposer au moins 1000 visites (difficile de compter sur autant d’années) et bien souvent toujours différentes, car vous êtes tous uniques et vous vous intéressez logiquement à chaque fois à des sujets totalement différents. Ce qui me permet à chaque fois de devoir me surpasser pour vous satisfaire (surtout quand c’est très original).

 

Bien souvent c’est à la suite d’une de ces visites que je me suis lancé dans la rédaction d’un article. Ce fut le cas pour l’ancienne bibliothèque Nationale, l’édifice du Passage Roverano, le Palacio Dassen, …

A chaque fois des endroits oubliés que même les habitants oublient de regarder. Donc même vos idées les plus folles sont toujours les bienvenues car elles me permettent d’enrichir mon site.

Photo : Marathon féminin en bicyclette. 13 mars 2017.

Combien ça coûte ?

 

Pratiquement rien, il faut bien aborder le sujet, mais sachez que tout le monde peut y avoir accès, ce n’est pas un service exclusivement réservé à des personnes « ayant les moyens ». Bien au contraire, je suis « ouvert » à tout public.

 

Le tarif est le même par groupe (même si un groupe fait 1 personne, ou 6 personnes) je demande la même somme.

 

Pour une visite donc de 3 heures, je demande 60 euros. (Si vous êtes 4, cela fait donc 15 euros par personne).

 

En proposant un tarif bas, l’intérêt pour moi est de « fidéliser » ceux que j’ai accompagné une première fois, et ensuite de leur proposer le lendemain, ou la semaine suivante, une autre visite. Et comme je les connais déjà mieux, je peux plus facilement les conseiller sur des sujets qui viennent par exemple compléter la visite antérieure. Autre intérêt, quand je retrouve un groupe, c’est qu’ils ont eu le temps entre deux visites de me préparer une foule de questions !!!

 

Photo : La Galeria Guemes dans le quartier de San Nicolas.

Photo : Monument à los Españoles dans les bois de Palermo. 

Comment prendre contact pour une visite !

 

Facile ! Toujours à travers mon mail : petitherge@hotmail.com

 

Vous me dites quels sont les types de sujets qui puissent vous intéresser (espaces verts, histoire, vie quotidienne, politique, les vieilles pierres, la gastronomie, un quartier, vue d'ensemble de la ville, etc….)

Vous me dites aussi si c’est la première fois que vous venez à Buenos Aires ou non, car il y a des grands amateurs de Buenos Aires et d’Argentine qui viennent tous les 2 ou 3 ans.

 

Dites moi combien vous êtes (entre 1 et 4, c’est l’idéal), au dessus c’est possible, mais quand on est en masse, le groupe est plus lent et il est plus difficile de passer inaperçu quand on entre dans des bâtiments !

 

Donnez-moi une approximation de votre âge (ça va de groupe d’étudiants, de stagiaires jusqu'à des touristes seniors en bonne forme), si vous aimez marcher ou non (ça n’a rien à voir avec l’âge !). Pour savoir aussi si on le fait à pied ou en voiture (Tout dépend aussi du sujet).

 

Enfin n’oubliez pas de m’indiquer le jour et si vous préférez le matin ou l’après midi !

 

Surtout n’hésitez pas à me poser toutes les questions que vous voulez, même si « vous ne me prenez pas comme guide », je vous répondrai, je n’ai jamais mordu personne et j’ai bon caractère !

 

A très bientôt !

Hergé !

 Articles pouvant vous intéresser :
 
 
 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS