16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 22:34

Mise à jour : 16 mai 2017. Catégorie Province de Santa Fe.

Les Musées de Rosario :

 

Troisième volet sur les visites de Rosario, cette fois ci les musées !

 

Rosario compte une dizaine de musée valant la peine d’être vu sur une petite quinzaine présents en ville.

Gardez les pour les jours pluvieux ou parce que vous vous trouvez dans le quartier, histoire de vous poser un peu. De toute façon, ils ne sont pas très grands et 30 minutes en général suffisent pour les parcourir. Le « Mauvais jour » est souvent le lundi, ils sont presque tous fermés ce jour là. Pensez-y !

Bonne nouvelle par contre, il sont presque tous gratuits, mais on vous demande souvent un bon de participation laissez au moins 10 pesos (0,60 €), ne soyez pas radin !

 

 A visiter dans la ville de Rosario :

Premier chapitre : Espaces verts et extérieurs à Rosario (Mai 2017).

Second chapitre : Architectures et bâtiments à Rosario (Mai 2017)

Troisième chapitre : Musées à Rosario (Mai 2017) ci dessous.

Quatrième chapitre : Les églises et la religion (Mai 2017).

Vidéo : Monumento a la Bandera. (Juin 2016) 4 mn 55 s.

Monumento a la Bandera : (1939-1957)

Situé à l’Angles des rues Cordoba et 1°de mayo. Ouvert le lundi de 14h à 18h (19h en été) et du mardi au dimanche de 09h à 18h (19h en été).

 

Le monument National au Drapeau tente de symboliser la "nave de la Patria". Il est formé de 3 parties; tout d'abord celle de « la Torre Central » qui mérite l’ascension ( en ascenseur ) pour avoir un bon point de vue sur le Rio Paraná et le centre ville; ensuite la partie formée par un propylée de type pseudo-néo grecque qui abrite la "Llama de la Argentinidad", la flamme des restes des grenadiers morts pour la patrie à la bataille de San Lorenzo en 1813, sous le propylée, la "Galería de Honor de las Banderas", un alignements de drapeaux argentins et sud américains.

La construction a débuté en 1939 pour n'être inaugurée que le 20 juin 1957. (Dia de la bandera). On sent que le projet date des années 30, nous sommes en pleine époque à l'architecture fasciste, à mi chemin entre l'E.U.R. de Rome et du Trocadero de Paris. La troisième et dernière partie de la "Nave" est le drapeau argentin lui même, immense (4 m par 8 m), qui flotte sur l'ensemble accroché à une hampe de 35 m. Cet ensemble est à voir tout de même car pour les argentins c'est un symbole fort. Sachez que le dessin du « monumento » vous le trouvez sur le verso des billets de 10 pesos en circulation.

Photo : La flamme au soldat inconnu du monument au drapeau de Rosario. 

Museo Municipal de Bellas Artes Juan B.Castagnino (1936) :

sur Avenida Pellegrini 2202. Il est installé juste à l’entrée du Parque Independencia.

Projet des années 30 dans un style rationaliste, il fut terminé en 1936 mais inauguré en 1937. Il porte le nom « Juan Bautista Castagnino » d’un peintre Rosarino décédé en 1925. Les premières œuvre du musée furent des pièces appartenant justement à la famille Castagnino. Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 14h à 20h et le dimanche de 10h a 13h. Entrée gratuite, mais laissez au moins 1 euros en bon de soutien.

 

Museo de Arte Decorativo « Firma y Odilio Estévez » :

sur Santa Fe 748.

 

Le musée est installé dans l’ancienne résidence de la famille Estevez. Ce fut un legs (bâtiment et meubles) de la famille à la ville de Rosario en 1966. Le musée fut ouvert en 1968. Ouvert tous les jours (sauf le lundi et le mardi) de 9h à 19h. Jours féries de 9h à 13h.

 

 

 

 

Museo Historico Provincial de Rosario « Doctor Julio Marc » : (1939)

sur calle Del Museo 1858.

Comme l’indique son nom, c’est un musée qui regroupe tout le passé de cette ville, de l’art préhispanique a l’indépendance du pays. Il est placé dans le Parque Independencia. Le bâtiment est d’un style rationaliste des années 30, il fut inauguré en juillet 1939. Il est ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 09h à 15h et le weekend et jours fériés de 14h à 19h. Entrée gratuite, mais laissez au moins 1 euros en bon de soutien.

Photo : Musée d'art contemporain de Rosario (MACRo). Photo : 03 novembre 2013.

Museo de Arte Contemporáneo de Rosario (MACRo) : (2004)

sur Lopez Estanislo 2250.

 

Installé dans d’anciens silos du port rénovés. Il a ouvert ses portes le 16 novembre 2004. Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 14h à 20h et le dimanche de 10h à 13h. Entrée gratuite mais laissez 1 euros en bon de soutien.

 

 

 

 

Museo de la Ciudad « Wladimir Mikielievich »

sur boulevard Nicasio Oroño 2300 dans le Parque Independencia.

 

Installé dans un ancien « chalet » du parc il est ouvert depuis 1981. Il a pour but de défendre et de faire découvrir le patrimoine urbain et artistique de la ville. Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 09h à 15h, el samedi de 14h à 19h et le dimanche de 8h30 à 13h30.

 

 

Museo de la Memoria (1928) :

sur Cordoba 2019.

Il est installé dans un sublime hôtel Particulier « La casa de los Padres » art déco de 1928, œuvre de l’architecte Ermette De Lorenzi. Si le musée existe depuis 1998, il fut installé en ces lieux en 2010. Il retrace toute la période de la dictature des années 1970 et 1980 et de la violence dite d’Etat.

Photo : Musée de la Mémoire. Photo le 17 décembre 2015.

Museo Provincial de Ciencias Naturales Dr. Ángel Gallardo (1909-1916)

sur San Lorenzo 1951.

 

Il est en fait installé dans le Palais du gouvernement de la Province, anciennement la centrale de police. Le bâtiment fut projeté en 1909 et terminé en 1916. Le musée est installé à cet emplacement en 1967, mais est dévasté par un énorme incendie en 2003. Le musée a été ré-inauguré le 14 mai 2007. Enfin dernier dépoussiérage et il ouvre enfin ses portes après une modernisation en avril 2016. Il est ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 09h à 18h et le weekend de 15h à 18h.

 

Museo Experimental de Ciencias (1970) :

sur Avenida de la Tradición 1602. Dans le Parque Urquiza.

 

Il se trouve dans le Complejo Astronomico Municipal. Il s’agit en fait du Planetarium. Il fut inauguré en 1970. Il n’est ouvert que le weekend entre 17h et 20h.

 

 

Museo Barnes de Arte Sacro :

sur Francisco Narciso Laprida 1235.

 

Son nom Barnes vient d’Eduardo Barnes (1901-1977) qui fut un sculpteur Rosarino travaillant que sur la thématique religieuse.

L’originalité des lieux puisqu’il se trouve dans les sous sols du théâtre Circulo. Rien que ça vaut la peine d’être vu !

Les visites se font guidées, lundi, mercredi et venderdi a 10h30 et 17h30 et le samedi a 10h30.

Les conseils du Petit Hergé :

 

Voilà donc les musées les plus importants de la ville. Bien entendu d’autres plus modestes et souvent privés ouvrent aussi leurs portes comme le Museo El Diario La Capital (sur Sarmiento 763) qui est le musée du quotidien le plus important de la ville. Tous les musées sont dans le centre de Rosario, donc tous très faciles d’accès.

Comme je l’ai dit en introduction, le jour totalement mort pour les musées est le lundi, donc concentrez plutôt vos visites le weekend ou les musées sont plus animés.

Articles sur le même sujet pouvant vous intéresser :

 

La Province de Santa Fe (Avril 2017).

La ville de Rosario (Généralités) (Avril 2017).

A visiter à Rosario. Les espaces verts et les extérieurs. (Mai 2017)

A visiter à Rosario. Architectures et bâtiments emblématiques. (Mai 2017)

- A visiter à Rosario. Les musées. (Mai 2017)

- A visiter à Rosario. Les églises et la religion. (Mai 2017)

- A visiter à Rosario. Férias, marchés et commerces. (Mai 2017) (En projet)

A visiter à Rosario. Les bars historiques. (Mai 2007)

A visiter à Rosario. Les tours et l'architecture moderne. (Janvier 2008).

Photo : Monument au drapeau de Rosario. 

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS