14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 19:39

Mise à jour : 14 mai 2017. Catégorie Province de Santa Fe.

L'Architecture et les Bâtiments emblématiques à Rosario :

 

Voilà le second volet (le premier volet) sur les découvertes de Rosario. Munissez-vous tout de même d’un plan de la ville dans vos balades, sinon vous allez vous perdre dans ce plan en damier. Tous les bâtiments ci-dessous se trouvent dans le centre ville, donc tout est faisable à pied, de plus vous pouvez à chaque fois faire une halte dans un bar (qui ne manquent pas) pour vous désaltérer, vous reposer et faire le point sur ce que vous reste à voir ! De bonnes librairies aussi dans le centre pour conclure votre découverte par l’achat d’un bon libre de photos de la ville comme souvenir. Les bâtiments ci-dessous indiqués ne sont pas des musées, mais des bâtiments ayant tous une activité économique, administrative ou commerciale et donc ouverts seulement en semaine. Donc bannissez le samedi et le dimanche pour les approcher, vous trouverez bien souvent portes closes. N’oubliez pas qu’une bonne visite de bâtiment demande à y pénétrer. Demandez aux concierges, ils sont toujours compréhensifs pour faire des photos d’intérieurs et souvent se transformeront en vos guides. Donc de bonnes visites s’effectuent uniquement du lundi au vendredi aux heures de bureaux. Pour le moment déjà 21 bâtiments inscrits sur cette liste. Vous imaginez bien qu’il y en a bien d’autres mais ils s’incorporeront avec le temps ! Bonne lecture et bonne marche !

Photo ci dessus : Le Club Español.

A visiter dans la ville de Rosario :

Premier chapitre : Espaces verts et extérieurs à Rosario (Mai 2017).

Second chapitre : Architectures et bâtiments à Rosario (ci dessous)

Troisième chapitre : Musées à Rosario (Mai 2017).

Quatrime chapitre : Les églises et la religion à Rosario (Mai 2017).

 

Vidéo : l'Art Nouveau à Rosario. (2015) 6 mn 29 s. Vidéo d'une association argentine AANBA d'Art Nouveau. 

L'Architecture et les Bâtiments :

Facultad de Derecho (ex Palacio de Justicia) (1888-1892)

sur Moreno 750.(sur la Plaza San Martin)

Dessiné en 1888 et achevé par l’architecte anglais Herbert Boyd Walker en 1892, ce bâtiment fut le Palais de Justice de Rosario avant de devenir le siège de l’Université de Rosario. D’un style totalement académique français comme la plupart des bâtiments officiels de l’époque, il a une forme en E. Toute la manzana (le pâté de maisons) devait recevoir plusieurs bâtiments administratifs. Ce qui fut fait, avec l’ouverture en 1905 de l’Ecole Normale N°2, et en 1911 avec l’inauguration du siège de la police...(article en préparation).

- Teatro El Circulo (1903-1904)

sur Laprida 1223.

Il s’agit du principal Opéra de la ville. La construction du bâtiment commence en 1888, mais la société « La Opera » fait faillite peu de temps après. Le chantier est abandonné et devient pendant plusieurs années le repère des sans abris et des délinquants du centre. On lui donne alors le surnom de « Cueva de los ladrones » (La grotte des voleurs). C’est en 1903 que finalement l’allemand Emilio Schiffner achète le terrain et fait édifier à ses propres frais le bâtiment. Dans les années 40, le théâtre souffre d’un manque total de maintenance et on pense le démolir...(Article en préparation).

- Palacio Puccio (1890-1892)

sur Warnes 1917.

 

Hôtel Particulier aussi nommé Villa Hortensia construit en 1890 pour la famille Puccio dans le quartier d’Alberdi. L’entretien de la villa déclina au fil des années avant de devenir dans les années 80 une ruine. Déclaré « Monument Historique National » en 1989, c’est ce qui la sauva de la démolition. Elle fut rachetée par la Municipalité de Rosario en 1996 pour y placer le siège du centre municipal du district Nord.

 

 

- Facultad de Ciencias Medicas (Ecole de Médecine) (1910-1919)

sur Santa Fe 3100. (Style académique)

Elle appartient à l’Université de Rosario, c’est un projet datant de 1910 pour les fêtes du centenaire de l’Argentine. Le bâtiment de la faculté totalement restauré vient en complément à l’Hospital del Centenario occupant toute la partie arrière qui par contre n’a pas été rénové. C’est l’Ecole de médecine qui regroupe le plus d’étudiants dans le pays après celle de Buenos Aires.

Palacio de Correos y Telegrafos (Poste Centrale) (1929-1938)

Angle des rues Cordoba et Buenos Aires. (Style académique)

 

Les Rosarinos le nomment « Correo Central », installé sur la plaza 25 de Mayo face à la Cathédrale, il s’agit d’un monument de la fin des années 20. Avant sur le même terrain s’élevait la « Jefatura de Policía » (Commissariat central de police). Le projet initial de l’architecte Angel Guido devait porter une tour (gratte ciel) dans le style art déco. Mais le projet est stoppé en 1930 et repris en 1933 en démantelant la tour qui avait déjà monté sa structure métallique. La tour est définitivement démontée en 1934...(Article en préparation)

 

Edificio La Bola de Nieve (1906)

Sur Cordoba 590 (ou Francisco de Laprida 813) (Style Académique et une pointe d’Art Nouveau)

 

Immeuble commercial commandé par l’homme d’affaire Camilo Guani à l’architecte Français Edouard Lemonnier pour installer les services de la mutuelle « Bola de Nieve » (Boule de neige). Le même architecte avait aussi dessiné le siège de cette société à Buenos Aires deux ans auparavant en 1904 sur la calle Sarmiento 301 (aujourd’hui démoli). Les deux bâtiments étaient exactement identiques mais dissymétrique. Bien que d’un style académique dans les étages inférieurs, on peut déjà la faire rentrer dans le style Art Nouveau pour sa coupole et sa ferronnerie (porte principale). Cet immeuble fut pendant quelques années le plus haut de Rosario.

 

 

 

 

 

Edificio Jockey Club (1913-1916)

Sur Maipú 801(Style académique).

 

Siège à Rosario du Jockey Club. L’architecte fut le français Edouard Lemonnier (le même que pour l’Edificio de La Bola de Nieve). Construit entre 1913 et 1916, même si sur sa façade apparaît l’année 1915 ! Style académique.

 

 

 

 

 

 

 

Palacio Cabanellas (1914-1916)

Angle des rues San Luis et Sarmiento. (Art Nouveau).

 

Ce n’est pas un Palacio a proprement parlé, mais un immeuble d’habitation installé dans le centre de la ville. C’est uniquement la beauté de sa façade qui aura poussé les « Rosarinos » a le surnommé « Palacio », Caballenas étant tout simplement le nom de son propriétaire. L’architecte fut l’Espagnol Francisco Roca i Simó, digne élève de Gaudi. Il est donc à classer dans le « Modernismo » catalan. L’architecte travaillera en Argentine entre 1909 et 1915. Le Palacio Cabanellas devait en fait recevoir un hôtel, mais le projet n’aboutit jamais et l’intérieur fut rapidement aménagé pour le restructurer en appartements.

Panadería La Europea (1916)

sur San Luis 1845. (Art Nouveau)

 

Œuvre de l’architecte Francisco Roca i Simó.(Le meme que pour le Palacio Cabanellas). Ce fut une des plus grande Panaderia et Confiteria de la ville. Si aujourd’hui la panaderia a été transformée en supermarché, la façade est restée intacte.

 

 

 

 

 

Edificio Club Español (1916)

sur Rioja 1052

Un des plus beaux exemples d’Art Nouveau à Rosario. Toujours du même architecte Francisco Roca i Simó. Il fut construit en 1916 pour recevoir le siège du Club Espagnol qui avait été fondé en 1882.

Le bâtiment possède le plus grand vitrail de plafond d’Amérique Latine. Il fut restauré en 2013

 

 

Edificio La Favorita (1926) :

Aujourd’hui Les Grands magasins Falabella.

Sur Cordoba 1101.

Construit pour moderniser et agrandir les magasins La Favorita installés sur les mêmes lieux en 1911, les frères Garcia demandent aux architectes catalans Presas y Armán en 1926 de leur proposer un types de magasins sur ceux déjà existants a Paris. Le chantier va septembre de 1927 a 1929. Le bâtiment a aujourd’hui pu conserver en majorité son aspect initial, il compte 5 étages et 2 sous sols, et 4 ascenseurs.

En 1994, les grands magasins chiliens Falabella s’installent dans le bâtiment. On reproche à la nouvelle société d’installer un escalator dans le volume du hall. Par chance, Il sera retiré en 2006.

Club Gimnasia y esgrima (1923/1930)

sur Buenos Aires 948

 

Ancien siège du Club de sport « Gimnasia y Esgrima », il a été projeté en 1923 par l’architecte Angel Guido (cf. Monument à la bandera) et construit entre 1929 et 1930 par Victor Avalle. D’un style art déco avec des éléments d’un style néocolonial.

 

 

 

 

Edificio Minetti (1929)

sur Cordoba 1452

 

En 1929, on projette une tour dans le centre de Rosario pour bureaux. Ce sont les architectes Jose Gerbinaud, Luis Schwarz et Juan Bautista Durand qui signent ce projet de gratte ciel pour l’entreprise Minetti leur client. C’est pour cela que rapidement la tour prend le nom de Palacio Minetti. D’un style totalement Art déco. La façade parait austère, mais l’intérieur est richement décoré.

 

 

 

Immeuble natal du Che Guevara (1927)

sur Entre Rios 480.Il s’agit d’un immeuble de ce qui a de plus commun, immeuble de 1927 d’un style académique français. Le seul intérêt, vous l’aurez compris, c’est qu’Ernesto Gevara y fût né en 1928. Pendant des années rien n’avait été reconnu ni fait par la municipalité pour le rappeler. Il faut attendre 2002, pour que le « Che » soit reconnu « Citoyen illustre de Rosario » et 2010, pour qu’on commémore sa naissance pendant une semaine à chaque mois de juin. Depuis (enfin), une banderole a été installée sur la façade de l’immeuble. (En 2016, elle n’y était plus), facile de reconnaitre l’immeuble, la mention « Rosario Compañia de Seguros » chapote l’angle de l’immeuble.

Palacio Remonda Monserrat (1915)

sur Entre Ríos 579

Aussi surnommée La Casa de los Dragones, par les Rosarinos en raison de sa décoration. C’est un immeuble construit par l’architecte Francesc Roca i Simó d’un style donc totalement Art Nouveau Moderniste Catalan.

 

 

 

 

 

Casa de España (1904-1914)

sur Entre Ríos 727

Ou de son vrai nom “La Asociación Española de Socorros Mutuos”

Toujours du même architecte catalan Francesc Roca i Simó, donc d’un style éclectique dans lequel on reconnait tout de même l’Art Nouveau.

 

 

 

 

 

 

Palacio de los Leones (1896.1898)

Sur Buenos Aires 711. En fait sur la Plaza 25 de Mayo. (On le nomme aussi Palacio Municipal).

C’est le siège des autorités municipales, surnommé Palais des Lions en raisons des deux statues de cet animal installés de chaque coté de l’escalier central du perron. Le bâtiment est le projet de l’architecte italien Gaetano Rezzara datant de 1888. C’est toujours le siege de la Municipalité. En 2006, on changea la peinture des façades en lui donnant une couleur dite « Terre cuite » (« terra cotta » en italien) qui affirme son style italien de Palais Florentin.

 

 

 

Estacion Fluvial de Rosario (1951)

sur le Rio Parana au niveau de la calle La Rioja

 

Plus aisément appelée « La Fluvial », c’est l’unique port passager de la ville. C’est le point de départ de toutes les croisières sur le Rio Paraná. Il date de 1951, mais fut totalement rénové en 1999 en gardant les lignes générales.

 

 

 

 

 

 

Palacio Vasallo (1911)

sur Cordoba 501.

C’est aujourd’hui le siège du pouvoir législatif de la ville, mais fut autrefois la résidence de Bartolomé Vassallo. Le Palacio date de 1911 et fut dessiné par Alejo Infante. A la mort de Vassallo en 1943, il fut donné à la ville par la famille et en 1952, Rosario y installa le siege du pouvoir législatif qui jusqu’à présent avait ses cessions au palacio de Los Leones.

 

 

 

 

 

Bolsa de Comercio (1927-1929)

sur Corrientes 796

Cette nouvelle bourse fut inaugurée le 11 novembre 1929, mais l’ancienne bourse de Rosario existait en un autre lieu déjà depuis1884. Le projet est de l’architecte Raul Rivera.

 

 

 

 

 

 

 

Plataforma Lavarden (1920) :

sur Mendoza 1095.

On la nomme aussi Sala Lavarden, il s’agit de l’immeuble de l’ancien siège de la Federation Agraire. Cette fédération demande à la fin des années 1910 à l’architecte J.B. Durand de dessiner, dans un style académique, leur futur siège abritant leurs bureaux mais aussi des appartements pour recevoir des invités ainsi qu’une salle de conférence. C’est cette dernière salle qui prit par la suite le nom de sala Lavarden et aujourd’hui de Plataforma Lavarden. Cette entité est aujourd’hui un centre culturel.

 

Palacio Fuentes (1922-1927)

sur Santa Fe 722.

 

Un des immeubles emblématiques de la ville, situé dans le centre. Le projet est de Juan B. Durand. Il s’agit d’un immeuble composé d’appartements distribués entre le 2eme et le 5eme étage. Le rez-de-chaussée et le premier étant à l’origine destinés à une banque. Le sous sol était occupé par « la Confiteria Cifré » très chic.

Photo : Intérieur de l'ancienne Résidence de Casiano Casas sur calle Cordoba 1852.

Les conseils du Petit Hergé :

 

Si vous êtes des mordus de l’architecture, vous n’allez pas être du tout déçu par la ville de Rosario. Vous êtes forcement déjà passé à Buenos Aires et avez gouté au style éclectique de la capitale argentine. Cette fois à Rosario vous allez pouvoir faire un parallèle entre les deux villes et aussi découvrir que certains éléments sont encore en activité (comme les grands magasins La Favorita) alors que ceux de Buenos Aires sont fermés depuis plusieurs décades. Promenez vous le long de la calle Cordoba et le long du Boulevard Oroño pour profiter au maximum de l’architecture. N’oubliez pas non plus dans le centre la calle Buenos Aires et la calle San Luis. N’hésitez jamais a entrer dans les bâtiments (boutiques, banques, écoles, administrations) et posez des questions. Vous serez toujours les bienvenus.

Photo : La Sederia Eiffel. 

Articles sur le même sujet pouvant vous intéresser :

 

La Province de Santa Fe (Avril 2017).

La ville de Rosario (Généralités) (Avril 2017).

A visiter à Rosario. Les Espaces verts et en extérieur. (Mai 2017)

- A visiter à Rosario. Architectures et bâtiments emblématiques. (Mai 2017)

A visiter à Rosario. Les musées. (Mai 2017)

A visiter à Rosario. Eglises et religion. (Mai 2017)

- A visiter à Rosario. Férias, marchés et commerces. (Mai 2017) (En projet)

A visiter à Rosario. Les bars historiques. (Mai 2007)

A visiter à Rosario. Les tours et l'architecture moderne. (Janvier 2008).

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans Province de Santa Fe
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS