7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 22:05

Mise à jour : 07 juillet 2016. Catégorie Buenos Aires.

Le quartier de Puerto Madero : 

 

Voici les principaux points d’intérêt à connaitre ou à visiter lors de votre circuit dans le quartier de Puerto Madero. Haut lieu de l’architecture moderne de Buenos Aires, le quartier regroupe quelques unes des tours les plus hautes d’Amérique Latine.

Pour une lisibilité plus grande je sépare les espaces et bâtiments visitables (titre en rouge), des autres constructions intéressantes mais qui ne permettent pas forcement d’y pénétrer (en noir).

Cet article vient en complément d’un premier article que vous avez surement déjà du lire : Quartier de Puerto Madero.

Comme toujours, je recommande de bien vous chausser et de préférer  une journée ensoleillée pour la découverte de ce quartier étendue sur plus de 2 km2.

Découpez peut être votre visite en deux demies journées, ce qui vous permettra de gouter à Puerto Madero à la fois lors d’un jour de semaine et d’y plonger aussi un samedi ou dimanche, quand l’ambiance est toute autre.

Comme toujours si vous avez des questions à me poser au sujet de ce quartier ou même vouloir que je vous fasse découvrir Puerto Madero sur place, prenez contact avec moi sur : petitherge@hotmail.com 

Bonne visite !

Photo : Le Yatch Club Argentino datant de 1915. Photo : 23 décembre 2010.

A visiter dans Puerto Madero :

 

Commençons la visite en partant du nord (Dique 4) et descendons vers le sud (Vers les diques 3, 2 et enfin 1). Les dates figurant à coté des titres des bâtiments correspondent au début du projet et à l’inauguration)

NB : Les bâtiments de Buquebus ainsi que ceux du nouveau projet de Malecon Dique 4, tout comme ceux du Yacht Club Argentino se trouvent au nord de la Avenida Cecilia Grierson. Ils sont donc officiellement dans le quartier de Retiro mais par raison de commodité seront traités dans cet article concernant Puerto Madero.

Vous avez ci-joint, le plan du quartier sur lequel sont répertoriés par un nombre tous les éléments interessants. Le circuit (en rouge) a une longueur approximative de 13 km entre le point 1 et le point 43 pour se terminer sur la Plaza Dorrego de San Telmo.

 

 

Plan de Puerto Madero. En rouge le circuit proposé. Départ au #1 Edificio Guardacostas.

Cliquez sur le plan pour agrandir, et imprimez le pour vous permettre de le visiter sur place. 

Video : Puerto Madero. Février 2016. 2 mn 22 s.

1 - Edificio Guardacostas (1945-1949) :

Av. Eduardo Madero 235

 

Cet édifice fut installé juste à l’entrée de Puerto Madero a la fin des années 40 pour recevoir le « Secretaría de Marina » et plus particulièrement la « Capitanía General de Puertos ». Ce qui allait devenir avec le temps la « Prefectura Naval ».

A l’origine était prévus deux immeubles sur la Avenida Madero de chaque coté de la calle Peron, un pour abrier les services de la marine, et l’autre pour le Ministère de la guerre. Finalement seulement celui de la Marine sera construit entre 1945 et 1949.  Nous sommes en pleine architecture rationaliste des années 40. Il possède 9 étages, un rez-de-chaussée et deux sous sols. 

2 - La Corbeta ARA Uruguay :

 

Construite en Angleterre en 1872, cette corvette est la plus ancienne appartenant à la marine argentine. Elle mouille aujourd’hui dans le bassin 4 (coté docks) et peut être visitée. Déclarée Monument historique en 1967, elle fut dans les années 90 transformée en musée. On peut la visiter tous les jours entre 10h et 19h.

3 - Le restaurant Cabaña Las Lilas :

 

Alicia Moreau de Justo 516.

Certainement le restaurant le plus chic, le plus « m’as tu vu » et donc le plus cher du quartier, de Buenos Aires, d’Argentine, et peut être d’Amérique du sud !

Il est pourtant sur les guides du routard ! ! ! A 40 euros le plat, il n’y a que des touristes étrangers cherchant désespéramment « le typique ». Bref la viande est bonne (Il y a intérêt à ce prix là), mais on est loin de l’ambiance de Buenos Aires !

Si j’en parle dans cet article, c’est que ce restaurant fut certainement l’un des premiers à ouvrir dans les premiers docks dans les années 1995-1996. Un des derniers vestiges (Avec Bice) des années Menem ! Passez y pour vous y rincer l’œil (et voir le genre de clientèle kéké locale ou brésilienne) et regardez la carte et les prix en présentation à l’extérieur. (Histoire de rigoler un peu). Peut être votre premier souvenir de l’insécurité à Buenos Aires quand on vous apporte l’addition.

On regrette peut être les autres restaurants (fermés) de la fin des années 90 qui eux tout en étant (quand même) un peu cher (mais moins) pour l’époque proposaient de la vraie gastronomie (Ex : Katrine, ou Dique 4).

4 - Google Argentina : 

Alicia Moreau de Justo 350

 

Le siège est installé sur 3000 m2 de l'ancien dock 3. Google débarque en Argentine et à Buenos Aires en 2008, et vient s’installer bien sur dans le plus chic du plus chic des quartiers. Ca fait partie de la " communication ".

5 – Restaurant Bice : 

Alicia Moreau de Justo 192.

 

Vous êtes riche, et vous voulez vous offrir des plats entre 20 et 30 euros, c’est ici qu’il faut aller quand on ne sait pas ou déjeuner. Car quand on sait, on ne va jamais se restaurer à Puerto Madero. Bice est (se veut être) un resto italien, moins cher que Las Cabañas Las Lilas, mais quand même ! Bref par personne comptez entre 50 et 80 euros pour manger moyennement. Si je l’inscrits ici c’est tout simplement parce qu’il fait partie des « incontournables » des tables de Puerto Madero qu’on essaye de vous vendre. N’oubliez pas qu’a Puerto Madero vous ne payez pas le service ou le produit mais vous payez les frais de location du local.

6 - Edificio Telecom

(1995-1998) :

Av Alicia Moreau de Justo 50

 

La seule tour construite sur la partie ouest de Puerto Madero, c’est à dire du coté des anciens docks rénovés. En effet, le plan ne prévoyait aucun bâtiment nouveau de ce coté des bassins (et encore moins une tour), mais pourtant le 18 février 1998, la tour de 15 niveaux et haute de 70 m est inaugurée. Elle reçoit alors le siège de Telecom Argentina (alors filiale de France Telecom et de Telecom Italia). C’est aussi la première tour (donc la plus ancienne) du quartier !

En 2007, Telecom Argentine (Aux mains de Telecom Italia et du Grupo Werthein) met son immeuble en vente, mais les services y restent. Conflit entre les deux associés qui reporte plusieurs fois la vente. Il sera vendu en 2008.

En février 2014, a été retiré l’énorme logo « Telecom » accroché aux derniers étages de l’édifice (Les dernières actions appartenant à Telecom Italia furent vendues à Fintech Telecom LLC (Mexique), fin 2013).

7 - La Terminal de Buquebus

(2006 – 2007) :

 

Buquebus est la principale société de ferrys reliant depuis 1990, Buenos Aires à la cote uruguayenne (Colonia ou Montevideo). La Terminale fluviale déménagea plusieurs fois à Buenos Aires entre la Darsena sud au début des années 1990 à l’emplacement actuel sur Darsena nord à la fin des années 1990. La terminal jusqu’en 2007 est simplement composé de l’ancien bâtiment de docks (toujours debout et bien délabré à ce jour). En octobre 2007 est inaugurée la nouvelle Terminal qui existe aujourd’hui. L’ancien bâtiment de docks est toujours en cours d’études pour y installer un hôtel. Un article sur la société Buquebus a été ecrit en 2010 et peut vous interesser. Lire ici.

8 - Madero Riverside (2015 - 2016) :

 

Petit bâtiment de bureaux dessiné par l’Atelier d’architecture Mario Roberto Álvarez y Asociados. Ce projet se trouve sur l’ancien terrain ayant reçu dans les années 90 la discothèque-restaurant BA Opera Bay. Puis démoli, un projet portant sur un hôtel géré par le groupe St Regis fut commencé puis abandonné avant de voir ce troisième projet débuter en 2015.

En juin 2016, le bâtiment n’est toujours pas achevé.

9 - Tour Madero Office (ICBC) (Ex Standard Bank)

(2008-2011) :

Cecilia Grierson 355

 

Quand l’entreprise RAGHSA achète le terrain en 2007, c’était avec l’intention de construire une tour de logements. Cette tour devait accompagner le projet de la construction de l’hôtel Saint Régis sur l’ancien terrain d’Opera Bay le jouxtant à l’ouest. Finalement comme le projet Saint Régis périclita, RAGHSA préféra ce lancer dans le montage d’un projet de bureaux.

C’est l’atelier d’architecture Mario Roberto Álvarez (1913-2011) (dont les projets sont innombrables) qui fut mandaté pour dessiner le projet. En 2007 tout était prêt pour commencer le chantier, mais la crise internationale de 2007- 2008 arrêta tout net, et le chantier démarra réellement qu’à la fin de cette même année pour se terminer en 2011. L’Immeuble fut inauguré en mars 2011.

De l’extérieur, on comprend facilement le fonctionnement de la tour. Deux énorme piliers latéraux abritant tous les services techniques, escaliers et blocs ascenseur, encadrant entre le 2éme et le 27éme étage, les niveaux de bureaux totalement vitrés. Les blocs ascenseur comptent 8 ascenseurs dans chaque pilier reliant les 4 sous-sols de parking, l’entrée principale au rez-de-chaussée et les niveaux de bureaux. Les deux piliers dépassent le 27eme étage pour terminer au dessus (renfermant aussi des étages techniques, réservoir d’eau etc..)

10 – Yacht Club Argentino 

(1913-1915) :

 

A l’extrême nord du quartier (et même déjà dans le quartier de Retiro), le Yatch club est le premier ouvert à Buenos Aires. Créé en 1883, il s’installe a son emplacement actuel sur Darsena Norte le 23 décembre 1915. Le bâtiment est l’œuvre de l’architecte français Edouard Louis Le Monnier.

Vous pouvez toujours demander à entrer pour aller dejeuner à midi ! 

11 - Réserve Ecologique :

 

Il s’agit en fait d’un terrain de 350 hectares gagnés sur le Rio dans les années 70 et 80 en remblayant de terres et de gravats provenant de la percée de l’autoroute « 25 de Mayo » (1978-1980). Ce terrain fut totalement laissé à l’abandon et la nature fit son travail de récupération en la peuplant d’une faune lacustre, de très nombreux oiseaux (250 especes) et une végétation dense et souvent provenant du nord de l’Argentine apportée par les limons du Rio de la Plata.

Une première ordonnance municipale reconnait l’intérêt de cette espace en 1986. On vient de fêter ses 30 ans. En 1989, on délimite l’espace de la nouvelle aire écologique, rentre dans le patrimoine porteño en 1994 et le parc est créé en 2001 géré et protégé par un conseil de la « Reserve Ecologique de Costanera Sur ».

La réserve comporte 3 lagunes et de nombreux sentiers en faisant le tour. Il existe deux entrées. Une au nord dans le prolongement de la Avenida Cecilia Grieson (Avenida Cordoba), et une autre plus au sud à 2,3 km dans le secteur de l’ancien « Balneario ».  Comptez 7 km pour en faire le tour, mais il existe des allées de traverse.  L’entrée est libre et gratuite (on peut y entrer avec son vélo). Ouvert du mardi au dimanche entre 08h et 18h en hiver et 08h et 19h en été. Les lundis fériés la réserve est ouverte.

Déjà écrit sur le site, un article complet sur la Réserve Ecologique en 2012.

12 - Colección Fortabat :

(2002-2008) 

Olga Cossettini 141

Ce musée est privé et regroupent les œuvres artistiques appartenant à la famille Fortabat et plus spécialement à Amalia Fortabat (1921-2012). La collection est installée dans un édifice dessiné par l architecte uruguayen  Rafael Viñoly. Le projet a débuté en 2002 et le musée fut inauguré en 2008.  On peut le visiter, ouvert tous les jours sauf le lundi entre 12h et 21h et le week end à partir de 10h. Le mercredi demi tarif.

Un article complet a déjà été écrit sur la Coleccion Fortabat sur le site en 2009 et 2016.

13 - Yacht Club Puerto Madero : 

Sur Dique 4 coté est.

C’est joli, c’est l’endroit ou on mouille son bateau quand on en a un pour le montrer et puis parce qu’on habite le quartier. Ca fait partie du standing.

Un salon flottant de deux niveaux en bois permet de donner des réceptions. De quoi afficher sa fortune et faire des envieux.

Dommage que ces salons fonctionnent uniquement en réceptions, et non en restaurants. Un bel endroit pour faire des photos.

14 - Torres del Yacht

(2007 - 2010) :

Avenida Juan Manso 530.

 

2 tours (Torre Norte et Torre Sur) dessinées par Fernández Prieto, commencées en 2007 et inaugurées en mars 2010 pour la Sud et avril pour la Nord. Haute chacune de 140 m avec 44 étages, elles offrent 448 appartements de 2 pièces de 65 m2 et de 3 pièces de 110 m2.

15 – Hilton Buenos Aires Hôtel 

(1998-2000) :

Macacha Güemes 351

Certainement le premier bâtiment à se lever du coté ouest de Puerto Madero.

Le projet date de 1998 sous la direction de l’atelier d’architecture Mario Roberto Álvarez y Asociados, et fut entrepris rapidement. Le centre de convention a été inauguré en janvier 2000, et pu servir à la remise des prix des Martin Fierro de la même année. L’hôtel lui fut ouvert un peu plus tard en juillet 2000. On se souviendra que l’hôtel (pas encore ouvert au public) servi de décors pour de nombreuses scènes du film « Las 9 reinas » toujours en 2000.

Comme tout hôtel, vous pouvez y entrer et prendre quelque chose au bar !

Le principal intérêt du hall est qu’il englobe tout l’espace central du bâtiment, les chambres donnant dessus en coursives. Vaut le coup d’œil !

16 - Torre YPF

(2005-2008) :

Bv. Macacha Güemes 515

 

La seule tour de bureaux de Puerto Madero à l’ouest de l’avenida Juana Manso.

Troisième tour dessinée par l’architecte Tucumano César Pelli après la Tour Bank Boston (1998-2001) dans le quartier de San Nicolas et l’Edifice Republica (1994-1996). La tour compte 36 étage, et 3 sous sols et haute de 160 m.

En regardant la façade, un angle semble contraster avec le reste de la tour, en effet au 26eme étage et jusqu’au 31ème, se trouve une sorte de serre dans laquelle ont été plantés des eucalyptus.

17 - Torres River View

(2001-2003) :

Juana Manso 780

Les premières tours d’habitations construites de Puerto Madero. Le chantier commença très peu de temps après celui du Hilton tout proche. Elles furent inaugurées en mars 2013. Il s’agit d’un ensemble de 2 tours de 30 étages chacune.

18 – Puente de la Mujer (1998-2001) :

 

Une des icones de Puerto Madero, le « puente », qui en fait n’est qu’une passerelle pour piétons enjambe le dique 3. Œuvre de l’architecte espagnol Santiago Calatrava (celui du Puente del Alamillo (1992) à Séville). Il parait que le pont représente un couple dansant le tango !?!

Dimensions : 160 m de long sur 39m de hauteur.

Les deux parties latérales sont fixées aux quais, alors que la partie centrale (celle qui porte la structure) est giratoire sur l’axe de sa pile centrale. Elle tourne sur elle même et permet de laisser passer les embarcations.

19 - Buque Museo Fragata Sarmiento

(1897) :

Datant de 1897, il fut intégré a la marine argentine comme bateau école entre 1899 et 1939. Puis resta le long des rios Parana et Uruguay jusqu’en 1961. Déclaré monument historique en 1962, il fut enfin transformé en musée en 1964. Plusieurs fois déplacé, il trouve enfin son mouillage définitif sur Dique 3 a la fin des années 90. Il se visite, et est ouvert tous les jours entre 09h et 19h (20h le samedi et dimanche). Un article déjà complet a été écrit sur la Fragata Sarmiento.

20 – UCA :

(1992-2015)

Juana Manso 780 à 1300.

Les bâtiments des 4 docks furent tous construit entre 1904 à 1906, mais plusieurs incendies successifs des docks poussèrent à faire des transformations partielles entre 1912 et 1914. Le Dock 9 par exemple ne fut jamais terminé.

La UCA, université Catholique argentine fut fondée en 1958. Elle achète en 1992 4 anciens docks. Les travaux commencent presque immediatement et intègre le premier bâtiment à Puerto Madero en mai 1994. Il s’agit de l’ancien dock 10, aujourd’hui renommé Santo Tomas Moro, pour recevoir la faculté de Sciences économiques. En avril 1996, c’est au tour de l’ancien dock 11 (Edificio San Alberto Magno) qui est inauguré par la Faculté d’Ingénierie. En décembre 1998, vient le tour de l’inauguration d’un troisième bâtiment, la partie nord de l’ancien dock 9 (Aujourd’hui Edificio Santa Maria de Buenos Aires). Apres une longue période sans grand chantier, la restauration du 4eme et dernier ancien dock (le 12) est entreprise en mars 2003. Ce dernier fut inauguré par tranche successive jusqu’en octobre 2009. Enfin ce fut au tour du Dock 9 d’être (enfin achevé) sur sa partie sud. Cette dernière partie fut inaugurée fin 2014 et il ne restait plus qu’à la nouvelle église qui y est comprise d’être à son tour inaugurée en mars 2015.  

21 – Le Tramway fantôme de Puerto Madero

(2007) :

Station Independencia.

Projet embryonnaire de tramway à Buenos Aires tombé au fin fond des oubliettes après la fin du rêve d’Alstom de construire le TGV en Argentine. Article entier écrit sur le sujet en 2007. Une rame de tramway est tout betement abandoné sur ses rails à la station fantôme « Independencia » depuis le 09 octobre 2012. A voir 

22 - Mercredes Benz Center (2005)

Azucena Villaflor 435

Anciennement nommé « Edificio Daimler-Chrysler », avant le grand divorce des deux marques. A l’extérieur juste au centre de l’avenida Azucena Villaflor, la sculpture de Fangio a bord de sa Mercedes. La sculpture est inaugurée en novembre 2005. C’est en fait une copie en bronze d’un original du Catalan Joakim Ros Sabaté.

23 – Faena Art Center :

Azucena Villaflor 460 - Dique 3

Comme son nom l’indique, le Centro de Arte « Faena » appartient au groupe argentin Faena déjà propriétaire de l’Hôtel Faena et de différents immeubles d’appartements (Résidence Faena) à location temporaire dans le quartier. Celui-ci fut ouvert en septembre 2011.

Le bâtiment occupé est celui de l’ancien Los Molinos datant de 1902 et entièrement restauré. Les anciens moulins pouvaient produire jusqu’à 1000 tonnes de farines par jour.  Les 4000 m2 d’expo sont majoritairement installés dans l’ancienne salle des machines.

Attenant le reste de l’ancien immeuble (Los Molinos Building, appartenant aussi au Faena) a été inauguré deux ans avant en octobre 2009 pour recevoir des bureaux et des appartements.

Ouvert du mardi au dimanche entre 11h et 20h. Entrée 4 euros.

24 - Torres Le Parc Puero Madero 1 et 2 et 3 (2003-2008) :

Azucena Villaflor 550,

Il s’agit d’un ensemble de 3 tours de logements, Torre del Río (2003-2005), Torre del Parque (2004-2006) et Torre del Boulevard (2005-2008), toutes trois hautes de 146,50 m. 

25 – Alvear Icon Hotel

(2009-2016 ?) :

Aimé Painé 1130.

Tout appartenant au groupe Alvear (Alvear palace Hotel) comprenant à la fois un hôtel et des appartements de luxe à louer. Le projet a été confié à l’atelier d’architecture Pfeifer-Zurdo (PFZ Arquitectos).

La partie inférieure (de l’étage 1 à 19) sera occupée par l’hôtel et ses 146 chambres. Le 20ème et 21ème étage par une piscine et un spa, puis du 22ème jusqu’au dernier par 50 appartements de luxe. Hauteur totale de la tour : 129,50 m.

L’hôtel aurait du être inauguré en 2013, mais en 2016 l’ensemble est toujours en chantier !

Le Plaza Hotel (du même groupe Sutton) va bientôt fermer pour deux ans (2016-2018) le temps de sa rénovation totale, toute l’activité sera alors transférée à l’Alvear Icon Hotel.

26 – El Mirador de Puerto Madero (2004-2006) :

Aimé Painé 1150

A première vue on a l’impression de voir une seule tour, en fait elles sont trois indépendantes mais reliées entre elles. Cela fait son originalité.

Le projet est signé Estudio Urgell - Penedo – Urgell.

Le chantier débuta en septembre 2004 pour s’achever en décembre 2006.

Photo : Les deux tours Renoir sont celles qui sont au premier plan entourant la piscine aux lignes courbes.

 

27 – Torres Renoir (2005-2011) : 

Maria Lynch 500.

Ensemble de deux tours de logements, comprenant la Torre Renoir 1 haute de 40 étages (2005-2008) et la Torre Renoir 2 (2007-2011). La Torre 2 haute de 50 étages et de 175 m est la plus haute d’Argentine. La première tour fut inaugurée en décembre 2008.

28 - Musée de l’humour : (1927)

Av. de los Italianos 851.

Il s’agit de l’ancienne brasserie Munich monté en 1927 sur la promenade alors très en vogue de Costanera sur.  La Brasserie se réclame du style classique centre-européen d’époque. Les terrasses recréaient ainsi le charme traditionnel des brasseries-jardins de la ville de Munich d’antan. De nuit, l’édifice était entièrement illuminé avec ses réverbères et les vitraux reflétaient leurs couleurs à l’extérieur. La brasserie ferme dans les années 1970. En 1979, la ville de Buenos Aires la loue à l’entreprise téléphonique Entel. En 2002, la ville en fait son centre des musées avant de la transformer définitivement en musée de l’humour (de la BD) en 2012. A partir de ce musée, et jusqu'à l’angle de Defensa et Chile (Quartier de Montserrat), ont été placés les principaux personnages des BD argentines.

Ouvert du lundi au dimanche de 11h à 18h (le weekend de 12h jusqu'à 20h). Entrée 0,60 euro (2016).

29 - Costanera Sur : (1918)

Cette promenade longue de 2,5 km longeait jusque dans les années 1970 le Rio de la Plata. Elle fut tres en vogue a partir des années 1918. A partir du moment où les berges furent remblayées, elles perdirent de l’attrait et la zone tomba en décadence. Quelques roulotes à sandwichs survécurent, essentiellement rendez vous des chauffeurs de taxis. Il faut attendre le renouveau de Puerto Madero dans les années 90 et surtout la rénovation de 1998 pour que les habitants de Buenos Aires reprennent possession des lieux le weekend.

Un article déjà écrit sur Costanera Sur en 2012.

30 - Monumento al tango : (2007)

Haute de 3m et pesant 2 tonnes la Sculpture représentant le tango fut apportée par une caravane de 30 voitures en novembre 2007, à partir de l’atelier où elle fut montée sur Avenida Corrientes 6383, en descendant toute l’avenue et s’arrêtant a chaque fois sur les lieux les plus symboliques du tango comme la Esquina Osvaldo Pugliese, à Abasto, au niveau de l’Obélisque puis au Luna Park.

La sculpure « Virulazo » est l’œuvre de Estela Trebino et de son fils Alejandro Coria.

31 - Torres El Faro

(2000-2005) :

L’ensemble de deux tours fut construit entre 2000 et 2003 pour la Tour 1 et 2003 et 2005 pour la tour 2.

A l’époque la Tour 1 (160 m sans les antennes) fut la plus haute d’Argentine, avant d’être dépassée en 2009 par las Torres Mulieris (161 m).

Au total dans les deux tours, 160 logements, une piscine a l’air libre, un spa, saune, gymnase et stationnements en sous sol.

L’originalité est de découvrir entre les deux tours 4 passages les reliant tous les 10 étages. Comme elles furent les premières tours mais aussi les plus hautes de Puerto Madero, on pouvait les voir de très loin à Buenos Aires, surtout dans l’axe de la avenida Belgrano. 

32 - L’Alvear Tower (2012-2018 ?) : 

Azucena Villaflor 559

Elle sera la tour la plus haute de Puerto Madero (de Buenos Aires, d’Argentine et d’Amérique du sud).

54 étages pour 235 m de haut. Sa construction est comme toujours en Argentine en retard. L’inauguration était prévue en 2016, on parle aujourd’hui (juin 2016) d’une inauguration courant 2018. Comme cette tour se trouve au sein même d’un ensemble de très haute densité déjà occupés par de très nombreuses tours (Les 2 tours du Faro, la Tour Château, les deux tours …) sans compter les autres tours faisant face a l’avenida Azucena Villaflor, comme les 3 tours Le Parc, il faudra monter au moins au 40ème étage pour avoir enfin un panorama dégagé.

Les architectes du projet sont PfZ arquitectos (Pfeifer-Zurdo), les mêmes que pour l’autre tour (Alvear Icon Hotel) montée par le même groupe en ce moment.

La tour abritera des appartements de très haut standing, 3,30 m sous plafond et des unités de 500 m2 se surface.

33 - Château Puerto Madero Residence

(2006-2010) :

 

Un des gros édifices de ce secteur, 50 étages et 155 m de haut, elle sera malheureusement un peu à l‘ombre de l’Alvear Tower quand elle se terminera.

Son style surprend, une sorte de  néo classicisme à la française ! Il faut dire que le même groupe avait déjà fait mouche dans le même style dans le quartier de Nuñez en montant le Château Libertador (40 étages et 130 m de haut) construit entre 2006 et 2010.  

34 - Faena Hotel (2000-2004) : 

Martha Salotti 445

Le premier projet d’Alan Faena à Puerto Madero pour transformer un ancien silo à grains de 1902 ayant appartenu au Molinos de la Plata pour le transformer en hôtel 5 étoiles. La décoration (tres kéké) a été confiée à Philippe Starck.

L’hôtel de 105 chambres fut inauguré en octobre 2004. Son premier nom fut le Porteño Building.

35 - Hotel Madero

(2003-2004) :

Rosario Vera Peñaloza 360

Hotel 4 étoiles appartenant au groupe Accor. Il fut inauguré en octobre 2004. Au total 193 chambres. Restaurant au dernier étage.

36 - Parroquia Nuestra Señora de la Esperanza (1994) : 

Aimé Painé 1680

Certainement le premier bâtiment construit à Puerto Madero au tout début de la récupération puisque cette église date de 1994. L’ensemble fait ressortir les briques comme un élément représentatif des docks passés du quartier. Originalité, l’autel est ouvert sur les jardins. 

37 - La Fuente Monumental de las Nereidas (1903) : 

Avenida Tristán Achával Rodríguez 1550

La fontaine est une œuvre de la sculptrice argentine Lola Mora (1867-1936), représentant la naissance de Vénus. Elle est sculptée en marbre de Carrare et fut inaugurée le 21 mai 1903. C'est une très grande sculpture où l'on peut voir Vénus sortant d'une grande valve marine supportée par son père Jupiter, et entourée de Néréides totalement dénudées axées vers la scène centrale.

Elle était destinée à la Plaza de Mayo, mais le déshabillé des statues causa un grand émoi et une intense polémique, à la suite de quoi on la logea a l’intersection de l’avenida Alem et de la calle Peron en 1903, où elle resta jusqu’en 1918. On la transféra alors sur la Costanera Sur à la limite du quartier de Puerto Madero et de la réserve écologique de Buenos Aires. Enfin en 1971, on voulu à nouveau la déplacer sur Avenida Santa Fe et 9 de Julio, mais l’apparition de petites fissures firent changer d’avis. Depuis 1997, la sculpture est classé au patrimoine historique national.

 

38 - La villa Rodrigo Bueno :

Eh oui, à Puerto Madero mais officiellement dans le quartier de la Boca vivent entre 2000 et 4000 personnes dans ce bidonville. Ce qui explique dans les nouveaux parcs proches les gamins vêtus de manières différentes à ceux de Puerto Madero. Cette villa s’est installée dans les années 1999-2000 mais s’est considérablement étendue entre 2010 et aujourd’hui.

39 - Museo de Calcos y Escultura comparada (1928) :

Elvira Rawson de Dellepiane et angle avenida de España 1701.

 

Son autre nom est Museo Ernesto de la Cárcova. Le musée est ancien puisqu’il date de 1928. Il regroupe des répliques en tout genres de sculptures (à peu près 700). Ouvert tous les jours de 10h à 18h.

40 - Madero Harbour (2006 - ?)

 

Voila des lustres, que l’on nous présente le méga-projet de Madero Harbour (peut être le plus complet, le plus grand le plus ambitieux, le plus couteux donc le plus compliqué à lancer). Il s’agit de monter sur un terrain de 4 hectares, un ensemble regroupant boutiques, logements, tours de bureau et un centre commercial sur 140.000 m2. En 2006 lorsque le projet est lancé, on nous annonce déjà l’ouverture d’un hôtel Emirati, Jumeraih en 2009 de 185 chambres et deux tours de bureaux de 23 étages pour 2010. On parle aussi d’un centre commercial de 150 boutiques et deux grands magasins Falabella et Paris. Enfin coté culture, un théâtre et 6 salles de cinema. Le tout confié aux architectes Pfeifer-Zurdo et Carlos Ott

10 ans plus tard (en 2016), seules les deux tours (WTC1 et WTC2 ont été construites et un bloc de logements du nom de Harbour Residence sur la calle Lola Mora. Un embryon du futur centre commercial ou seul le supermarché Jumbo a ouvert ses portes.

Pourtant ça bouge en 2016, un autre bâtiment de bureaux sur Avenida Juana Manso est presque terminé, et le centre commercial est en construction (quand finira t’il ‘).

La nouveauté, c’est la tour, une énorme tour (50 étages), Harbour Tower de l’architecte Carlos Ott. (On parle de 4 ans de chantier). On attend de voir…

41 - Projet : SLS Lux Puerto Madero (2017-2019 ?)

 

The Related Group (Miami) vient d’acheter (2016) le terrain se trouvant sur Dique 1 juste à l’angle de l’avenue Rosario Vera Peñaloza et de la rue Pierina Dealessi. Avec l’objectif de construire deux tours et un hôtel 5 étoiles. Au total 2 tours de 30 étages pour recevoir 164 appartements et au centre un hôtel comprenant 60 chambres. Surface construite approximativement 40.000 m2. L’atelier d’architecture choisi est  BMA Bodas Miani Anger Arquitectos & Asociados. La déco intérieur est à la charge de Piero Lissoni, Studio de Milan et la place et les espaces verts seront dessinés par Enzo Enea Studio de Zurich.

The Related Group est une entreprise étatsunienne avec a sa tête un cubain né en Argentine (Jorge Perez). Voila des années que le groupe était a la recherche d’un terrain à Buenos Aires pour pouvoir édifier une des ses propriétés. Mais l’instabilité financière du pays faisait à chaque fois reculer les concrétisions d’achat et de démarrage d’opération. Cette fois en avril 2016, le projet a été officiellement lancé. 

42 - Edificio Galeno : (1998-1999)

Av. Elvira Rawson de Dellepiane 150

 

Un peu comme son pendant de l’autre coté des bassins, l’Edificio Telecom, Le Galeno fut une des premières tours de Puerto Madero. Aux dimensions modestes, 60 m de hauteur, cet immeuble de bureau fut construit entre 1998 et 1999. Le projet est confier a l’atelier d’architecture  HOK International LTD (Ripley Rasmus, Chris Cedergreen, Hans Hecker et Lyle Hodginel) de Saint Louis (EE-UU).

L’immeuble comte un seul sous sol, un rez-de chaussée et 12 étages. Les deux façades sont courbées.

43 - Dock 15. Cinemark Puerto Madero (1996-1997)

 

Un des premiers complexes de cinéma à Buenos Aires à ouvrir. L’inauguration date de mai 1997. C’est l’époque ou à Buenos Aires, les salles indépendantes ferment, ou l’axe de la calle Lavalle et de l’avenida Santa Fe perdent leurs salles. Un défi pour l’époque d’ouvrir un complexe de salle, été encore plus dans un secteur totalement encore a l’abandon et en friche que pouvait être Darsena 1 au milieu des années 90. 2 décennies plus tard, en 2016, le complexe est toujours là ! 

Les conseils du Petit Hergé :

 

Quartier en éternellement changement en raison de son jeune âge, voilà que cette description de Puerto Madero peut même sembler vite obsolète après quelques mois. Cette liste va surement au fil des mois se compléter en fonction de l’achèvement de nouveaux projets comme le SLS, Madero Harbour, la tour Harbour, l’Alvear Tower, Madero Riverside, et d’autres nouveaux projets qui seront mis en chantier en 2017-2018.

Prenez votre temps pour al viiste de cet immense quartier, qui compte la surface la plus grande d’espaces verts. Donc même pour les amateurs de la nature, vous y trouverez votre compte.

Bonne visite !

Comme toujours si vous avez des questions à me poser au sujet de ce quartier ou même vouloir que je vous fasse découvrir Puerto Madero sur place, prenez contact avec moi sur : petitherge@hotmail.com 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans Buenos Aires
commenter cet article

commentaires

bensarah 12/08/2016 14:02

MERCI POUR TOUT CET" INVENTAIRE" DU QUARTIER OU JE ME TROUVERAI EN MARS 2017 pour 2 nuits ; ma preference serait de loger dans le vrai buenos aires quel hotel de charme et ou pourriez vous ME RECOMMANDER ?

Le Petit Hergé 12/08/2016 15:54

Bonjour,

Merci de prendre contact avec moi, mais les commentaires sont reservés aux ... commentaires sur les sujets des articles, pour les questions n'ayant pas de rapport avec le sujet, je t'invite a correpondre avec moi via mon mail : petitherge@hotmail.com
A bientot !

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS